AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité sur Dirty Laundry
Votez pour nous ici, et maintenant
à tous les deux heures merciiii (=
Bravo à nos trois nouveaux modérateurs
Elliott Peterson, Charlie Walker & Alyson Nolans
Inscrivez-vous au topic de groupe dès maintenant.
Et venez accueillir le nouveau voisin, très mystérieux....

Partagez | 
 

 C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Dim 03 Fév 2013, 10:03 pm

Le petit Roméo venait encore de se soulager dans sa couche, mais n’y prêta aucune attention. Normal vue qu’il ne se sentait pas. Il continuait de regarder la télévision et sourit à chaque fois qu’un singe bougeait. Il voulut se mettre debout, mais soudain, l’homme lui retira le linge qui l’avait gardé propre tout le long du repas et lui nettoya les mains et le visage, puis soudain, il le prit dans ses bras et ils montèrent à l’étage et allèrent en direction de la salle de bain. Zachary le reposa de nouveau sur la table et lui retira sa grenouillère et lui retira ensuite sa couche pour le laver. Il lui en mit une nouvelle et lui remit sa grenouillère pour ensuit le posé sur le sol. Zachary le regarda et lui parla, mais comme d’habitude Roméo ne comprit rien et mit son pouce dans sa bouche et le téta. Mais lorsqu’il entendit l’homme lui dire d’aller se coucher et bien là il comprit. Alors il grimpa dans les bras de Zachary et le laissa le descendre au salon et le laissa l’installer sur le canapé et il s’y allongea.

Il attrapa sa suce et la mit dans sa bouche et la téta en silence. Mais il n’écouta pas ce que dit l’homme quand il parlait de la télévision. Il le regarda lui mettre une petite couverture et durant ce temps, Roméo colla son doudou contre lui et salua l’homme qui monta à l’étage. Roméo ne bougea pas et fini par fermer les yeux et s’endormir.

Après environ 2 heure de sieste, Roméo ouvrit lentement les yeux et regarda partout autour de lui. Il n’y avait rien. Il se leva doucement et garda sa suce en bouche et son doudou contre lui et marcha. Il alla vers la fenêtre et remarqua qu’un sac se trouvait dehors et il le reconnu, c’était son sac. Il regarda et monta à l’étage et partit en direction de la chambre de l’homme et sauta sur le lit et tenta de le réveiller. Lorsque cela fut fait, il le regarda et retira sa suce de sa bouche pour parler. «Ac! Ace ehors!»

Il disait cela tout en pointant vers l’extérieur. Il remit sa suce en bouche et descendit du lit et tira sur le bras de l’homme pour qu’il se lève.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 8:29 am

    Zach était à un enterrement, jusque là, rien d’anormal c’est son métier, mais d’un coup, une invitée lui confia un enfant et s’enfuit sans prévenir. Voilà qu’il devait, d’une minute à l’autre, s’improviser baby-sitter ! Cet enfant ne s’arrêtait pas de déféquer et d’accumuler bêtises sur bêtises ! Zachary commençait à en avoir des sueurs froides, il était comme bloqué dans cette situation… alors qu’il rentrait enfin dans sa chambre, la terre se mit à trembler. Il n’avait jamais vécu un tremblement de terre auparavant, il ne savait pas comme réagir… ouvrir les yeux semblait être la bonne solution…
    Une fois fait, il remarqua qu’il était en réalité dans son lit… ouf ! Ce n’était qu’un mauvais rêve ! C’est alors que tout trembla à nouveau ! Ce n’était pas un tremblement de terre, non, on essayait bel et bien de le réveiller… c’était le gamin ! *Et merde ! Je n’ai pas rêvé ! *
    Il lui fallut quelques instants pour émerger… en plus ce gosse n’articulait pas du tout, déjà qu’il ne parlait que très peu, alors quand il émettait un son, il fallait que ce soit complètement incompréhensible !

    « Quoi Ac ? Ac ? Ca veut dire quoi ?! »

    Il cru comprendre alors le mot « ehors », remarque, il ne fallait pas avoir fait de hautes études pour comprendre… Qu’est-ce qu’il l’attendait dehors encore ?!
    Zach eut alors le soupçon d’espoir que ça pouvait être sa mère qui revenait le chercher ! Il essaya alors de sortir du lit, mais il semblait que ce n’était pas assez rapide pour le gamin qui commençait à le tirer par le bras… Mais quelle poigne il avait ! Il le tirait si vite à l’extérieur de sa chambre qu’il n’eut même pas le temps de remettre sa chemise… Il commençait vraiment à cumuler !
    Une fois au premier il regarda par la fenêtre. Il y avait un sac dehors… encore un ! Il se tourna alors vers Roméo :

    « Bon, je vais le chercher, toi tu restes ici ok ? Pas bouger… Paaas bouuuger ! »

    Il avait vraiment l’impression de parler à un chien…
    Il ouvrit alors la porte et alla prendre le sac sur lequel, un petit mot y avait été posé. C’était une écriture féminine, forcément la fille qui l’accompagnait.
    Non mais c’était quoi cette femme ?! Le père Noël ? Elle arrivait, déposait un cadeau et repartait ? Avait-il vraiment été si méchant cette année pour recevoir des cadeaux aussi moisi ?! Et ne pouvait-elle donc pas simplement le reprendre au lieu de poser ses affaires ? Que croyait-elle ? Qu’il allait emménager ? Il en était absolument hors de question !
    Zachary prit alors le sac et retourna à l’intérieur.

    « Bon, voilà tes affaires, il semblerait qu’on va passer encore quelques temps ensemble toi et moi… » Dit-il sans grande joie. « Tu ne pourrais pas essayer d’aligner plus de deux mots qu’on puisse faire passer le temps plus rapidement ?... A ton âge on est déjà censé savoir lire et écrire non ? »

    D'accord Zach n'avait jamais été un bon élève, mais tout de même, à cet âge là il avait dépassé le stade biberon et couche culottes!




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 6:05 pm

Pourquoi est-ce qu’il fallait que Roméo soit allez voir Zachary pour lui parler du sac? La question était simple, il ne savait pas s’il avait le droit de sortir tout seul de la maison. Alors il était assez clair pour lui qu’il devrait allez voire Zachary. Alors après avoir fait sa sieste, il monta à l’étage et regarda le couloir et cela ne fut pas bien long, car il prit rapidement la direction de la chambre de Zachary. Il regarda à travers la porte et vit que son baby-sitter dormait, alors il ouvrit rapidement la porte et il sauta sur le lit et comment à faire bouger Zach pour le réveiller. Une fois fait, Roméo regarda l’homme et articula quelque mot qui semblait incompréhensible et c’était bien le cas, car Zach lui demanda ce que certain mot voulait dire. Mais comme il ne voulait pas attendre, Roméo lui tira le bras et l’homme fut bien obliger de se lever et de suivre Roméo dans le couloir. Marchant le long du couloir et bien ils descendirent rapidement, puis Roméo lui indiqua la fenêtre.

Zachary alla donc voir et vit donc le sac qui se trouvait devant la porte. Lorsqu’il regarda de nouveau Roméo, Zachary lui dit qu’il allait chercher le sac, mais certes, Roméo ne comprit rien. Alors après Zachary lui de rester là calmement, alors le petit le regarda calmement et il s’assit. Durant ce temps, Zachary alla chercher le sac dehors et il retourna à l’intérieur. En attendant, Roméo se leva doucement et alla vers le canapé et mit sa suce en bouche. Lorsqu’il vit Zachary revenir et bien il marcha vers lui et regarda le sac. Puis lorsqu’il entendit Zach lui parler d’âge et de lire ainsi qu’écrire, alors il ouvrit rapidement son sac et fouilla dedans et en sortit un libre de lecture de Benjamin la tortue et il prit un livre d’apprentissage sur les lettres. Il tendit le livre de Benjamin à Zachary et il alla prendre place sur le canapé et s’y assit calmement et il attendit que Zachary viennent prendre place à côté de lui. Lorsque ce fut fait et bien il regarda attentivement son livre d’apprentissage et il gribouilla des cercles et des lignes sans suivre les livres que formait les lettres.

Par contre, ce ne fut pas bien long que Zachary lui retira le livre d’apprentissage. De la façon dont il était assit, on pouvait voir une bosse au niveau de sa couche, certes, il n’y avait pas d’odeur, mais on pouvait voir que Roméo avait mouillé sa couche et pas juste un peu. Il attrapa son biberon et le vit vide, alors il le tendit à Zachary dans l’espoir qu’il lui remplisse. Lorsque son biberon fut remplit de bon lait, il prit le biberon et retira sa suce de sa bouche et commença à boire dans son biberon. Durant le temps ou Roméo buvait son biberon, Zachary commença la lecture du livre, puis lorsque cela fut terminé et bien il déposa le livre sur le côté et Roméo le prit et le redonna à Zachary. «Core! Core!» Roméo le regarda et attendit que Zachary recommence à lire le livre.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 7:53 pm

    La réponse fut claire : Le gamin ne voulait pas parler et ne parlerait probablement pas. Zach ne put s’empêcher de lâcher un nouveau soupire. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire ? Sa maison n’était absolument pas équipée à recevoir des enfants, il n’avait rien de prévu pour eux, il n’allait tout de même pas le faire jouer avec les cadavres du sous sol ?!
    Roméo lui, semblait avoir une idée. Il sortit du sac un livre pour enfant et alla prendre place sur le canapé. Avait-il réellement le choix ? Il leva les yeux au ciel et alla le rejoindre. Il prit place à côté et découvrir le livre.
    A l’intérieur se cachait une histoire des plus enfantine où Roméo pouvait recopier les lettres et les dessiner. Il lui donna alors un stylo pour qu’il puisse s’amuser. Il comprit rapidement que l’écriture n’était vraiment pas son fort. Désespéré par ce manque d’éducation, il lui reprit le livre et entama la lecture.

    C’était l’histoire la plus niaise qu’il n’avait jamais lue ! Il pensait avoir déjà touché le fond, mais là il creusait encore ! Heureusement, il venait de terminer son biberon, il allait pouvoir bouger à nouveau et ainsi ne pas s’endormir une nouvelle fois sur le canapé. Il prit le nécessaire et alla dans la cuisine lui préparer son breuvage. En sortant, il ouvrit le frigo et prit la deuxième bière qu’il avait commandée. Chacun son biberon !

    De retour dans le salon il lui donna son lait et, quant à lui, ouvrit sa bière.

    « Santé ! »

    Il but quelques gorgées pour se réveiller un peu.
    Zachary finit alors son histoire. Arrivé au bout il découvrit deux choses. Premièrement, la tortue survivait à la fin (malheureusement) et deuxièmement, un enfant était complètement incassable. A peine terminé qu’il en redemandait.
    Il était hors de question qu’il se replonge là-dedans, s’il voulait il pouvait lui faire la lecture de ses magasines, mais il n’allait pas recommencer cette histoire. Une autre question lui travaillait l’esprit…

    « Bon, avant tu vas me répondre au moins à ça… »

    Il commença alors à articuler au maximum. D’accord il ne parlait pas, mais en onze ans d’existence sur Terre on n’allait pas lui faire croire qu’il ne reconnaissait pas les sons !

    « Pourquoi tu ne parles pas ? … Poooourquoi… tuuuu…. Toi Roméo…. Ne parle pas ? »

    Tout en posant la question, il essayait d’illustrer ses paroles par des gestes pour se faire comprendre au maximum.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 8:16 pm

Roméo ne parlait pas et il n’allait pas faire en sorte d’essayer, il voulait simplement avoir une bonne histoire et qu’on lui lisent ce qu’il désirait le plus. Il s’était donc installer sur le canapé et avait donc décidé de faire des gribouillages dans son cahier d’apprentissage qui lui servait aussi de livre d’histoire. Donc après quelque instant, Zachary lui prit le livre des mains et commença à lui lire l’histoire. Mais rendu aux milieux, Roméo réclama un biberon, alors Zachary se leva et alla lui remplir sa bouteille et lui se prit autre chose. Lorsque Zachary fut de retour, il lui donna le biberon qu’il commença à boire. Après cela, il lui dit un mot que Roméo ne comprit vraiment pas. Mais il continua de boire son biberon et écouta la fin de l’histoire. Mais lorsqu’elle fut terminée, Roméo réclama qu’il lui lisent encore l’histoire, mais Zachary ne semblait pas vouloir lui relire une seconde fois. Alors il le regarda, mais ne fit pas de crise et continua de boire son biberon et s’échappa de nouveau dans sa couche, mais Zachary n’avait pas à s’en faire, il n’y aurait pas de mauvaise odeur, il venait simplement de mouiller sa couche pour la troisième fois.

Il but encore son biberon et il regarda l’homme qui lui parla. Cette fois c’était différent des autres fois, car l’homme prenait son temps pour parler, alors Roméo le regarda attentivement et lorsque Zachary pointa Roméo, celui-ci sourit et se pointa également et répéta son nom. Mais il continua d’écouter l’homme attentivement, puis il finit par dire en se levant et se posa dos à Zachary, il pointa son derrière.
« apa fait al à moi! »

Roméo se remit face à Zachary, puis il alla chercher une photo qu’il avait toujours dans son sac. Il s’agissait de la photo de lui et sa mère alors qu’il était âgé de 4 ans. C’était la seul qu’il possédait de sa mère, alors il revint et la montra à Zachary et il dit. «Aman patit en haut.» Il pointa le ciel et une larme coula sur sa joue.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 8:37 pm

    Il y a des circonstances où la vérité n’est pas toujours bonne à savoir. Zachary venait d’en faire l’expérience. Après plusieurs tentatives dans la journée, il eut enfin une réponse à peu près claire…
    Tout d’abord, son père semblait lui avait fait du mal. Roméo montrait alors son derrière pour illustrer sa phrase. Le jeune homme ne comprenait pas alors la gravité de la situation. Selon lui, il s’agissait d’une simple fessée et Dieu sait qu’il en avait reçus lorsqu’il était petit !
    Ensuite, il partit chercher quelque chose, c’était une photo. Une photo de lui plus jeune et d’une femme. Il comprit alors que la jeune femme qui l’accompagnait tout à l’heure n’était pas sa mère, car sa génitrice semblait être décédée.
    Lorsque l’on travaille quotidiennement avec des macchabés, on a une vision de la mort bien différente des autres personnes, mais il ne pouvait pas se permettre de l’expliquer à un gamin qui en plus ne comprenait pas un mot sur trois !

    Le mystère semblait se dévoiler petit à petit alors qu’une autre chose grandissait : sa couche. Pour une fois, il ne soupira pas. Il essayait juste de trouver un moyen pour faire la transition entre cette déclaration et cette couche.

    « Bon… je vais te changer et tu me raconteras la suite après d’accord ? »

    Pourquoi faire compliqué alors que l’on peut faire simple ? Il prit le gamin par le bras (hors de question de le porter avec sa couche sale) et l’emmena une fois encore dans la salle de bains.
    Le rituel du changement de couche opéra une fois encore. Une fois finit, il le posa assis sur les toilettes et s’agenouilla à côté de lui.

    « Donc… ta mère est m… au ciel c’est ça ? »
    Se reprit-il. Ce n’était sûrement pas le moment pour employer le mot : mort.

    « Je suis désolé pour toi, moi… je n’ai jamais connu ma maman… »

    Il avait prit l’habitude maintenant de parler lentement et d’illustrer de gestes tout ce qu’il disait.

    « Et ton papa t’a fait du mal ? Il te donnait la fessée ? Tu sais, c’est ce que font les papas quand tu fais une bêtise… »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 9:04 pm

Roméo était honnête et pourtant, même lui ignorait pourquoi il appréciait Zachary. Roméo venait tout juste de dire quelque détail sur sa vie à Zachary et lorsqu’il eux une larme sur son visage, il ne pleura pas. Il ne fit que passer la main sur cette larme pour qu’elle disparaisse de son visage au plus vite. Parfois, la vie de Roméo pouvait sembler être un vrai mystère pour les gens, car le petit ne disait rien et il ne semblait pas être sur le point de parler normalement. Parfois, même s’il ne comprenait pas, les médecins disaient à Elsie qu’il était probable que jamais Roméo ne parle comme un grand.

Roméo regarda Zachary et suivit Zachary sans faire de crise et monta à l’étage avec lui, puis ils allèrent dans la salle de bain. Zachary l’installa sur la table et lui retira son pyjama qu’il posa dans le bain et il lui retira sa couche et lui en mit une propre. Une fois fait, il ne l’habilla pas(quoi que cela ne dérangeait pas Roméo, il lui arrivait de passer des journées à l’orphelinat seulement vêtue de sa couche) Zachary posa Roméo sur la toilette, puis il s’agenouilla à côté de lui. Il lui demanda alors si sa mère était bien dans le ciel, alors le petit le regarda et comme il parlait de la maman de Roméo, le jeune comprenait.
«Oui! Aman dans ciel.» Il le regarda et lui sourit, même si normalement on ne devait pas rire dans ce genre d’histoire.

Après quelque instant, il lui demanda ce que son père lui avait fait, alors il le regarda et attendit quelque instant. Il ne savait pas comment expliquer que son père lui avait fait vraiment mal, alors après quelque instant, il regarda l’homme et tenta d’expliquer.
« Mit elque chose dans derrière. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 9:25 pm

    Zach n’en revenait pas de ce qu’il venait d’entre. Etait-ce lui qui avait l’esprit vraiment mal tordu ou venait-il réellement d’avouer l’inavouable ? Sur le moment, il fut, tout simplement sans voix. Il lui était absolument incapable de parler. Comment devait-on réagir face à ce genre de situation ? Il n’y avait pas de mode d’emploi et heureusement, il n’avait jamais été confronté à de tels aveux.
    Tout prenait enfin un sens. Son retard psychologique et moteur venait tout simplement d’un gros traumatisme et encore, le mot gros était un euphémisme !
    Des centaines de questions venaient se bousculer dans sa tête : Pourquoi ? Quand ? Où était son père maintenant ? Avait-il mal fait de le changer en le mettant à nu devant lui ? Etait-il si distant parce qu’il faisait lui-même partit du sexe masculin ? Ou encore : était-ce réellement une si bonne idée de rester ainsi dévêtu ?
    Il n’avait pas le temps de réagir à toutes ces questions et à vrai dire, à peine elles venaient effleurer son esprit que la réalité lui faisait oublier toutes ces interrogations.
    Les rôles étaient échangés, voilà que maintenant c’était lui qui ne pouvait plus parler.

    « Je… je suis désolé… »

    Déformation professionnelle. C’est tout ce qu’il réussit à lâcher. Il se mit alors en tailleur et fixa le gamin. Devait-il appeler la police ? Et son espèce de baby-sitter qui ne lui avait même pas laissé de numéro de téléphone !

    « Je… c’est pour ça que tu ne parles pas ?... »

    Il se dit alors que la meilleure solution était en fait de ne pas en parler. Certes ça revenait à faire l’autruche, mais il n’était clairement pas le mieux placé pour dire quoi que ce soit. Ca ne relevait pas de ses fonctions. Tout ce qu’il pouvait faire, c’était essayer de lui faire passer du bon temps et alors il aurait une discussion avec cette femme, d’adulte à adulte.

    « Tu veux redescendre lire le livre ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 9:43 pm

Depuis l’incident avec son père, c’était la toute première fois qu’il s’adressait ainsi à un homme, mais c’était surtout du au fait que Zachary lui inspirait réellement confiance. Roméo regarda attentivement ce que faisait l’homme et l’expression du visage de l’homme le faisait rire. Il semblait si confus et enfin, Roméo ne connaissait pas ce mot, mais bon. Il le faisait tout de même sourire avec son visage très rigolo. Enfin, il arrêta et se concentra à ce que lui disait Zachary. Il lui dit alors qu’il était désolé, mais Roméo ne comprit pas réellement ce que cela voulait dire. Alors il sourit tout simplement et attendit quelque instant.

Toujours juste vêtue de sa couche et de rien d’autre. Roméo regarda l’homme s’habiller, mais ne réclama pas de vêtement. Il regarda attentivement la bouche de l’homme et tenta de déchiffrer ses paroles, mais la seul chose qu’il trouva à dire était. «Oui.» Roméo le regarda, puis lorsque l’homme lui demanda pour retourner en bas et lire de nouveau le livre, Roméo sourit de joie, puis tendit ses bras vers Zachary. Ce ne fut pas bien long pour que Zachary le prenne dans ses bras et le transporte vers le salon. Il l’assit sur le canapé et s’assit à ses côté, mais Roméo ne voulait pas, alors il attrapa sa suce et la mit dans sa bouche. Il prit son doudou, la colla contre lui et alla s’installer sur les genoux de Zachary qui le garda contre lui et prit de nouveau le livre et avec son doigt Roméo pointa les personnages du livre en faisant de petit son avec sa bouche, malgré la suce qu’il avait en bouche. N’importe qui les voyais dans cette position trouverait bizarre de voir un gamin de 11 ans seulement vêtue d’une couche et avec une suce en bouche, sur les genoux de Zachary. Mais pour le moment, Roméo voulait simplement profiter de l’histoire que lui faisait connaitre une seconde fois Zachary.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 10:04 pm

    C’était donc le moment venu pour s’habiller. Il était tellement déboussolé par cette nouvelle et par le manque de réaction du gamin qu’il enfila sa chemise sans la refermée et un pantalon sans même penser à rhabiller Roméo. Lorsqu’il alla le chercher dans la salle de bains pour l’emmener sur le canapé. Il lui tendit alors ses bras pour qu’il le porte… avait-il vraiment le choix de refuser ? Il le souleva alors de Terre (et remarqua par la même occasion que l’idée de faire du sport devenait plus que vitale) et descendit au salon. Là, il le posa à côté et s’empara du lire, mais il ne semblait pas vouloir l’entendre de la même façon. Après s’être armé de toute son artillerie, il vient s’installer sur ses genoux.
    L’impression d’avoir un bébé et de devoir gérer un enfant de onze ans en même temps était assez étrange. Il installa alors le livre comme il put pour qu’il puisse voir les images et commença à raconter l’histoire.

    Une fois la tortu(r)e passée pour la deuxième fois, il reposa le livre sur la table.

    « Voilà ! C’est finit ! Et il est hors de question que je recommence une troisième fois ! »

    Il le posa alors à côté de lui. La plupart des gens pensent que Zachary est un sans-cœur, parfois, cette affirmation était tout à fait vraie, mais il était aussi partisan du fait que personne ne pouvait avancer dans la vie si on l’obligeait à régresser. Ce n’était pas en se comportant comme s’il était avec un bébé qu’il allait le faire grandir.
    Ne pouvant pas tout faire d’un coup, il commença gentiment par le regarder un moment.

    « Tu veux faire un cache cache ? »

    C’était le seul jeu de son enfance dont il se souvenait encore et qui n’était pas trop compliqué




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Lun 04 Fév 2013, 10:28 pm

Il était assez content que Zachary accepte finalement de le prendre dans ses bras. Le jeune garçon s’y installa et se colla contre lui durant tout le trajet. Une fois en bas, Zachary l’installa sur le canapé, mais Roméo voulait être sur les genoux de son nouvel ami et donc, il s’arma de sa suce et de son doudou et s’installa alors confortablement sur les genoux de Zachary et l’écouta lire pour la deuxième fois l’histoire. Il en était réellement heureux et le faisait savoir en pointant chaque personnage de l’histoire. Le jeune regarda Zachary et le vit déposer le livre sur le côté, puis il écouta attentivement ce que lui dit Zachary, puis soudain, il l’entendit lui demander s’il voulait jouer à cache-cache et cela, Roméo connaissait bien ce mot, car il y jouait souvent à l’orphelinat lorsqu’il était temps de l’habiller le matin. Alors comme il voulait lui montrer qu’il avait compris et bien il plaça ses deux main devant ses yeux et se cacha le visage et lui dit. «Touver Achary! »

Roméo le regarda et lui sourit, puis il finit par descendre du canapé et regarda Zachary et le pointa. «Toi cherché. » Roméo n’attendit pas et alla tout de suite se cacher. Il marcha et trouva une porte qui semblait un peu ouverte, alors il l’ouvrit et vit que des marches descendait vers le bas. Alors il descendit et arriva dans une pièce où il y avait plein de porte en métal et de petite table en acier. Il poussa une table dans un genre de coffre et il y entra et sans le faire exprès, il ferma la porte qui ne pouvait s’ouvrir que de l’extérieur, mais cela il ne le savait pas et il commençait à pleurer car il faisait sombre et froid.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 11:12 am

    Le gamin venait d’accepter de jouer à cache cache. Il était en quelque sorte ravis qu’il n’ait pas refusé, non pas parce qu’il adorait ce jeu, mais parce qu’il n’avait aucune idée de ce qu’ils pouvaient faire d’autre.
    Après quelques mots lâchés, Zachary comprit que c’était à lui de compter. Tant mieux ! Il n’avait pas à bouger de son canapé ! Roméo descendit alors de son perchoir et partit se cacher. Zachary commença à compter à haute voix, puis, arrivé à dix, continua dans sa tête.
    C’est alors qu’une terrible idée lui traversa l’esprit. Et s’il restait ici jusqu’à ce soir ? Il pourrait regarder la télé tranquillement en sirotant sa bière et attendre que la mystérieuse femme vienne le rechercher ! Puis il pensa à toute cette histoire et décida qu’il n’allait pas lui infliger une autre déception des hommes, même s’il n’aurait probablement jamais compris qu’il ne le cherchait pas.

    « Bon… j’arrive ! »

    Il but une nouvelle gorgée comme pour se donner du courage. Il commença alors à chercher dans tout l’étage inférieur en lâchant de temps en temps sans aucune conviction :

    « Oh non… où peut-il bien être ?... »

    Il monta alors à l’étage supérieur et fit de même dans toutes les pièces.

    « Je vais bien finir par le trouver… »

    Dans ses souvenirs, ce jeu était bien plus amusant !
    Après un certain temps de recherche, Zach commença réellement à se poser la question :

    « Mais m**de ! Il est où put *in ?! »

    C’est alors qu’il comprit. S’il n’était pas au premier ni au rez-de-chaussée, il était forcément au sous-sol !

    « Mais quel @& !% ! »

    Dans la plupart des maisons, le sous-sol servait de cave, d’entrepôt ou était aménagé pour faire de nouvelles pièces. Chez les Taylor, c’était la morgue.
    Il descendit alors en trombes dans le sous sol et commença à chercher partout. Il se mit alors à entendre un petit bruit plaintif. Ca venait de l’armoire réfrigérée où ils entreposaient les corps ! Il y avait alors deux solutions : Soit monsieur Stevens avait survécu à son accident de moto, soit il s’était caché à l’intérieur ! Au fond de lui, il priait pour que ce soit la première solution, ainsi Roméo ne serait jamais entré ici et monsieur Stevens vivrait un réel miracle !
    C’était la deuxième solution.
    Zachary ouvrit la porte et tira le tiroir.

    « Non mais ça va pas de se mettre ici ?! As-tu la moindre notion du danger ?! Descends tout de suite de cette plate forme ! »

    Décidément, la pédagogie et Zach ça faisait deux.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 6:16 pm

Lorsque le petit avait descendu les marches, il n’avait pas pensé à trouver une autre cachette, non, il voulait descendre et voir ce qu’il y avait en bas tout en se cachant de l’homme pour jouer au jeu que celui-ci lui avait proposé. Une fois rendu en bas, il regarda partout autour de lui, il trouvait que la pièce était étrange, mais il continua d’avancer. Il arriva finalement devant une pièce où se trouvait plusieurs porte, toute était fermer, sauf une. Roméo s’y approcha et monta sur la table et sans le faire exprès, la porte se referma derrière lui. Lorsqu’il réalisa qu’il avait fermé la porte, il ne fit rien sur le coup, mais après quelque instant, il se mit à pleurer et à crier, car il ne voyait rien dans la sorte de boite où il était enfermé.

Le petit continuait de pleurer et de crier, mais rien n’y faisait personne n’ouvrait la porte. La seule chose qu’il savait à ce moment précis était que Zachary devait le chercher, car il était en train de jouer à cache-cache, mais Roméo ne voulait plus jouer à ce moment précis, il voulait simplement sortir et rester dans les bras de Zachary, car il avait peur et ne pouvait pas sortit de l’endroit où il s’était enfermer par pur malchance.

Avec les cris et leur pleure que le jeune lâchait, il n’entendit nullement le bruit de pas qui venait vers l’endroit où il se trouvait. Il fut donc très surprit de voir la porte s’ouvrir. Lorsque Zachary tira sur la plate-forme, Roméo n’attendit pas pour sortir et se colla contre Zachary et pleura et insista fortement pour grimper dans ses bras. Ce qui ne fut pas bien long. La peur était quelque chose que Roméo n’aimait pas vivre, alors il resta dans les airs, dans les bras de Zachary et continua de pleurer et au bout d’un instant, il finit par sortir quelque mots. «Eu eur!»





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 9:12 pm

    Zachary avait toujours détesté la dépendance entres humains, non, parce que la dépendance à un substitut il n’avait rien contre, mais entre être humains, ça l’avait toujours rebuté. Les sentiments, l’amour, l’attachement, que des mots dont il avait toujours eu du mal à connaître le sens. Il faisait partit de ceux qui pensaient que l’être humain était solitaire avant d’être sociable. Qu’il était clair qu’il ne pouvait pas vivre sans sociabilité, mais que la loi du plus fort les régissait et qu’elle passait aussi par la solitude. C’est pourquoi il n’avait jamais réussis à s’attacher à qui que ce soit, ou refuser de recevoir quoi que ce soit, qui fut autre que de l’amitié.
    Voilà ce qu’il le bloquait tant avec l’enfant Roméo. Il avait beau ne rien avoir contre lui et trouver son histoire des plus horribles, il ne pouvait pas supporter cette nécessité d’attachement dont il requérait, et Dieu sait que les bébés en demandent en masse ! Le contact physique le rebutait, une marque de faiblesse, de sentiment ou d’affection le rendait malade. Il n’y pouvait rien.
    Alors quand Roméo tandis les bras pour qu’il le porte, Zachary ne savait pas où se poser. Evidemment que cette expérience devait être traumatisante ! Aucun être humain vivant n’était censé entrer dans ce tiroir, mais en même temps, il était tiraillé par la colère de cet acte irréfléchis et par ce surplus d’affection demandé en moins de quelques secondes. Non, Zachary n’était pas fait pour être père et il n’en avait jamais eu l’intention.
    Il décida donc de faire d’une pierre deux coups, il n’y avait que ça à faire de toute façon. Il prit l’enfant dans ses bras, ainsi il sentirait une sorte de réconfort, mais Zach allait surtout utiliser ce geste pour le sortir de la salle.

    « Tu m’étonnes que t’as eu peur ! Quelle idée d’aller se fourrer ici ? Tu ne peux donc pas rester en place quinze secondes ?! »

    Peut-être allez-vous le trouver cruel face à cet enfant en pleure, mais il ne faut pas oublier quelque chose : il avait beau être adorable, avoir vécu les pires horreurs… il n’avait jamais demandé à s’en occuper et à part le freiner dans son travail et lui donner des couches à changer toutes les cinq minutes, il ne lui était pas d’une grande aide.
    Il monta donc dans le salon et décida que, pour le cache cache, c’était tout pour aujourd’hui. Sa maison n’était décidément pas adaptée à ce jeu et il était hors de question qu’il aille se cacher en le laissant courir partout sans surveillance.
    Ils retournèrent alors dans leur coin de prédilexion : le canapé. Là il s’assit et il fit asseoir Roméo à côté.

    « Bon, tu sais quand est-ce qu’elle revient la dame qui s’occupe de toi ? … Tu veux regarder la télé en attendant ? »

    La télévision, quelle belle invention. Ca occupait un enfant à votre place, il restait sage sans bouger pendant un moment et vous n’aviez pas besoin de lui courir après !




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 10:12 pm

Le petit était en pleure et il ne voulait pas rester dans cet endroit un instant de plus. Donc en réclamant les bras de Zachary, il lui faisait un peu comprendre qu’il voulait sortir de cet endroit et ne plus y revenir. Lorsque Zachary le prit dans ses bras, le jeune ne s’attendait pas à se faire parler comme Zachary lui parla. Il pensait plutôt qu’il se ferait réconforter, mais ce fut presque le contraire qui se produisit. Le petit écouta ce que dit Zachary et de nouvelle larme coulèrent sur son visage, car cela lui faisait de la peine, non pas qu’il comprenait ce que lui disait Zachary, mais le ton qu’utilisait Zachary. Il continua de pleurer, mais ne dit rien.

Après quelque instant de silence. Zachary monta à l’étage avec le petit Roméo dans les bras. Celui-ci reniflait beaucoup, car il tentait d’arrêter de pleurer, mais s’était très dure pour lui. Lorsqu’ils arrivèrent au salon, Zachary assit Roméo sur le canapé et l’homme s’assit à ses côté et le regarda en silence. Après quelque seconde de silence, Zachary reprit la parole, alors il le regarda et attrapa sa suce qu’il mit en bouche et téta. Mais soudain, il repensa à quelque chose et il finit par retirer sa suce de la bouche et dit.
« As avoir! Achary veut que aide? »Le petit regarda Zachary et quand il lui demanda s’il voulait de l’aide, Roméo se pointa pour lui montrer qu’il lui proposait de l’aider, mais soudain il repensa à la télévision et il lui dit. « As évision. »

Roméo le regarda quelque instant, mais il ne dit rien de plus et remit sa suce en bouche pour la téter et essuya les dernières larmes qui coulait sur son visage. Il continua de fixer son nouvel ami et attendit quelque instant. Le petit grelottait de froid vue qu’il n’était vêtue que de sa couche qui commençait à gonfler sur le devant puisqu’il l’avait mouillé. Il regarda Zachary en silence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 10:38 pm

    A la guerre, comme à la guerre. Zachary n’avait pas eu une éducation comme les autres alors ce n’était pas aujourd’hui qu’il allait commencer à changer sa façon de penser ou même de se comporter envers un enfant ! Lui, on ne l’avait jamais consolé et ça l’avait forgé. Il décida d’en faire tout autant. De toute façon, il était sous son toit, alors il allait se plier à ses règles et roter comme tout le monde ! Non mais !
    Lorsque Roméo pleurait, il ne lui accorda même pas un regard. Il allait bien finir par se calmer tout seul et puis il n’en deviendra que plus fort.

    Pour passer le temps, il lui proposa alors de mettre la télé, mais il ne semblait pas très enclin à cette idée… d’un autre côté s’il n’y mettait pas du sien ! Il lui proposa en revanche de l’aider, mais l’aider comment ? Oui, il pouvait toujours lui donner un numéro à appeler pour qu’on vienne le chercher, mais ça ne risquait pas d’arriver.
    C’est alors que la peur fit son effet. Détail qu’il avait totalement oublié, il ne pouvait pas se retenir.

    « Et c’est repartit, la prochaine fois préviens, crie ou fais quelque chose que je te mettes sur les toilettes… »

    Il le mit alors par terre. Maintenant il devait connaître le chemin non ?

    « Aller hopla ! On avance ! »

    Il se mit derrière et le poussait légèrement dans le dos. S’il ne marchait jamais à onze ans, ses jambes ne se feront jamais et il ne pourrait plus jamais se déplacer correctement ! En quelque sorte, Zachary était un vrai Saint !
    Arrivé dans la salle de bain il lui fit signe de monter sur le meuble. Il n’était pas bien haut et avec sa taille il pouvait forcément y arriver.
    Malgré le fait qu’il essayait de limiter les contacts physiques, il essayait aussi de lui inculquer une certaine autonomie. On n’allait pas le blâmer pour ça non-plus ?
    Il commença alors à le changer, mais cette fois-ci, il le regarda un minimum. Sachant son passé, il était extrêmement gêné d’avoir affaire à sa zone intime.
    Une fois la couche remise il le fit redescendre dans le salon de la même manière qu’ils étaient montés. Là, le sac les attendaient.

    « Bon, elle t’a bien mis des vêtements dedans non ? »

    Il en sortit un pantalon et un t-shirt, ils n’allaient pas du tout ensemble, mais il ne se préparait pas pour un défilé non-plu !

    « Alors, montre moi comment tu t’habilles. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 11:01 pm

Malgré que le petit ne le sache pas, les deux avait quelque chose en commun, il n’avait pas connu de véritable amour. Bon certes, durant 4 ans sa mère fut présente pour lui, mais après sa mort ce ne fut que des moments de douleur et de torture que lui faisait vivre son père. Enfin, Zachary le regarda quelque instant sans rien dire. Il lui avait proposé son aide, mais cela ne semblait pas vraiment vouloir que Roméo l’aide, alors il resta assit, mais ne dit rien de plus. Soudain, Zachary parla et dit le mot de toilette. Après cela, Zachary posa Roméo au sol et lui dit d’avancer et se mit derrière lui et le poussa dans le dos. Alors Roméo ne fit rien et monta lentement les marches en tenant fermement la rampe.

Une fois rendu en haut. Ils marchèrent lentement vers la salle de bain. Une fois sur place, Roméo dû s’installer sur le meuble tout seul, mais cela ne fut pas vraiment un effort, car le meuble était assez bas. Alors il monta avec un peu de difficulté, mais il réussit à y monter et donc il s’allongea. Zachary lui retira sa couche et le nettoya avec beaucoup de délicatesse maintenant qu’il connaissait son passé. Une fois la nouvelle couche mise, Roméo se remit debout et ils retournèrent en bas et Zachary alla chercher des choses dans le sac. Il tendit alors un pantalon de coton rouge à Roméo et un chandail bleu. Roméo les prit et les regarda longuement sans rien faire. Soudain, Zachary lui demanda de lui montrer comme il s’habillait, alors Roméo regarda les vêtements et il prit donc le chandail et tenta de passer ses pieds dedans. Voyant que cela ne marchait pas, même après 3 essaie, il tendit les vêtements à Zachary.

Après cela il ce mit debout et marcha en direction des marches et commença à les monter quand soudain il entendit la voix de Zachary lui poser une question. Alors il se retourna et lui dit tout bonnement. «Eux allez oilette!»



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 11:20 pm

    Zach n’en revenait pas ! Ce soir, ce serait lui qui aura besoin d’une thérapie ! A peine venaient-ils de descendre du premier, que le gamin demandait déjà de remonter. A vrai dire, cette annonce inquiéta Zachary plus qu’autre chose. En moins d’une heure il y était allé trois fois et en moins de cinq minutes il voulait y retourner. Zachary s’inquiétait pour sa santé physique. Déjà que le reste ne tournait pas très rond… ça aurait été vraiment moche pour lui qu’il doive en plus subir une incontinence ou quelque chose du genre !
    Refoulant ses larmes de désespoir il se releva, prit ses vêtements et lança :

    « Bon… c’est partit. »

    En montant les marches, Zach se mit à comprendre ce que ressentaient les condamnés à mort français qui montaient les escaliers de bois jusqu’à la guillotine. La peine de mort l’attendait en haut. Il y avait survécu quelque fois, mais un jour, il n’aura plus cette chance ! Il poussa alors un lourd soupire lorsqu’il posa son pied sur la dernière marche.
    Il conduisit le petit jusqu'à la salle de bains. Cette fois-ci au moins il avait prévenu et il allait s’en tenir à sa règle. C’était les toilettes ou rien.

    « Et bien tu sais ce qu’on a dit : maintenant je t’en prie, c’est à toi. »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 11:30 pm

Le moment était venu, c’était la toute première fois depuis des années qu’il demandait par lui-même d’aller au toilette….enfin il n’avait pas envie ou s’il avait envie il ne le sentait pas. Mais dans sa tête, il voulait faire plaisir à Zachary. Il c’était occupé de lui toute la journée et maintenant il voulait lui montrer qu’il était capable d’être un grand comme lui. Donc en montant les marches, il remarqua que Zachary le suivait, alors une fois en haut. Il marcha vers la porte de la salle de bain, puis il y entra suivit de Zachary. Le jeune homme s’avança et comme il était juste vêtue de sa couche, ce ne serait pas bien long avant qu’il soit prêt.

Mais comme il n’avait jamais eu a enlever sa couche, il se tourna vers Zach et lui montra sa couche. Celui-ci lui détacha et la lui retira. Par la suite, Roméo marcha vers la toilette et s’y installa et attendit, mais rien ne semblait vouloir sortir. Alors il voulu se lever, mais soudain pendant qu’il se levait, il commença à faire dans la toilette. Alors voyant cela, Roméo voulu le montrer à Zachary, mais comme il était descendu de la toilette, il s’échappa au sol. Alors voyant cela, le petit s’assit au sol et commença à pleurer.
«Ésoler!» Le petit continua de pleurer et resta là sans bouger, dans l’espoir que Zachary lui remette sa couche.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mar 05 Fév 2013, 11:49 pm

    Voilà des petits détails auxquels on ne pense pas lorsque l’on est « valide ». Aller aux toilettes semble être un réel jeu d’enfant pour nous, alors que pour un enfant qui ne sait même pas enlever sa couche, sa relevait de l’aventure !
    Zach comprit alors qu’il allait devoir, une nouvelle fois, enlever cette maudite couche. Il se jura qu’après cette soirée, il ne voudrait plus en entendre parler pendant au moins un an !
    Une fois fait, Roméo monta sous le trône, un léger sourire vint s’incruster sur le visage de Zach. Et bien voilà ! Il y arrivait ! Suffisait de le pousser un peu ! Comme il l’avait prédit, rien ne sortait. Il venait d’y aller aussi, il ne fallait pas exagérer non-plus !
    Si seulement il savait à quel point il se trompait ! A peine commença-t-il à se relever qu’il se lâcha complètement sur le sol. Cette fois, c’était la goute de pipi qui faisait déborder le vase ! Zach était humain tout de même, il n’avait pas demandé à avoir tout ça et là, il commençait réellement à être à bout de nerfs. Il saisit alors un ancien linge et le jeta sur les dégâts.

    « Tu ne peux pas rester tranquille jusqu’à ce que tu aies fini ?! Y en a partout maintenant ! A ce stade autant garder les couches… »

    Une fois qu’il avait tout essuyé, il remit sa couche au gamin, lui fit enfiler un pantalon et son haut, et l’emmena une nouvelle fois au salon.

    « Bien, tu vas rester ici maintenant c’est encore l’endroit où tu fais le moins de dégâts. »

    Il alluma alors la télé. Roméo n’en avait peut-être pas envie, mais c’était une solution de secours. Il s’arrêta sur le premier dessin animé qui passait.

    « Voilà, maintenant tu regardes ça tranquillement et sans faire de bruits d’accord ? Zach commence à avoir très très mal à la tête… »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mer 06 Fév 2013, 5:57 pm

Une chose que Zachary n’avait peut être pas réalisé en le suivant au toilette était que pour un jeune qui n’était pas encore propre et qui n’arrivait pas à retirer sa couche et bien cela allait être vraiment compliqué de faire pipi dans la toilette. Lorsqu’il fut assit sur la toilette, rien ne sortit jusqu’au moment où il débarque et fasse tout au sol. Roméo regarda Zachary durant quelque instant, il avait peur de se faire gronder et c’est pourquoi il s’assit aussitôt au sol en pleurant. Zachary alla donc prendre une serviette et la jeta sur le dégât qu’avait fait Roméo en descendant de la toilette. Lorsque Zachary eux jeter la serviette sur le dégât et bien il s’approcha de Roméo avec sa couche en main. Il parla et Roméo comprit le mot couche, alors il continua de pleurer, puis il laissa Zachary lui enfiler de nouveau sa couche. Puis une fois que Zachary eux enfin finit de nettoyer le dégât de Roméo et bien il lui enfila son pantalon et son chandail, puis ils descendirent de nouveau au salon.

Une fois en bas, Zachary lui parla, alors le petit l’écouta. Par la suite, il prit place sur le canapé, mais ne dit rien et restant sans bouger. Il attrapa sa suce et la mit dans sa bouche et commença à la téter. Soudain, Zachary lui dit de rester tranquille et il lui alluma la télévision, alors Roméo regarda le dessin animé. Zachary lui avait mit un dessin animé de Caillou. Alors Roméo pointa la télévision et retira sa suce pour parler.
« Ailloux! Est Ailloux! » Roméo regarda la télévision en reposant sa suce en bouche. Soudain, il remarqua que Zachary semblait être bizzare, alors il rampa sur le canapé et toucha le front de Zachary, il le trouvait chaud, alors il lui dit en retirant sa suce. « Achary bulant! » Roméo le regarda et remit sa suce en bouche et il s’assit calmement sur le canapé.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mer 06 Fév 2013, 7:12 pm

    Décidément, ce gamin était bien trop épuisant. Monter les escaliers toutes les dix minutes pour le changer, lui courir après dans toute la maison, le surveiller pour qu’il ne fasse pas de bêtises ou tout simplement le laver parce que s’il ne pouvait pas se retenir c’est qu’il se salissait… non, s’occuper d’un enfant c’était décidément beaucoup trop de boulot…
    Assis sur le canapé, il recommença à siroter sa bière… Elle était chaude maintenant, mais ça lui était bien égal. Tant qu’il pouvait penser à autre chose un moment.

    « Oui oui gamin… c’est Caillou… regardes bien tu risques de manquer quelque chose d’important… »

    Il n'en pensait pas un mot et ne savait même pas qui était ce Caillou.
    Puis, sans crier gare, il s’approcha alors de lui et posa sa main sur son front. Ca y est, qu’est-ce qu’il voulait encore ? C’est alors qu’il lui annonça qu’il était chaud. Zachary mit alors sa propre main sur son front pour vérifier, et il n’avait pas tord.

    « Et oui, c’est ce qui arrive quand on est fatigué et qu’on s’occupe d’enfants… mais tu peux pas comprendre ça t’arrivera que bien plus tard .... Enfin, souhaite que ça t’arrive jamais en fait. »

    Zachary n’avait jamais été pour la procréation. Enfin, l’acte lui-même, il n’avait rien contre, tant que ça n’engendrait pas un mini lui. Il soulagea alors sa bière d’une nouvelle gorgée et regarda le gamin.

    « Tient, t’en veux ? »

    Peut-être allaient-ils se découvrir un point commun… Il versa un peu de sa bière dans un vieux verre qu’il tendit au gamin.

    « Santé le môme ! »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mer 06 Fév 2013, 7:33 pm

Tout le monde devait le savoir. Un enfant demandait beaucoup d’énergie et surtout les bébés, alors imaginé lorsqu’il s’agit d’un bébé enfermé dans le corps d’un enfant de 11 ans. Le travail est trente fois plus compliquer et surtout épuisant quand on n’arrive pas à le tenir en place. Lorsque le petit s’était tournée pour dire que c’était Cailloux qui jouait, il eut une réponse de la part de Zachary et cela le fit rire, alors il s’était remis à téter sa suce et avait reposé son attention sur le dessin animé de Cailloux. Le dessin animé avançait et soudain, il vit quelque chose d’étrange chez Zachary. Alors il avait décider de s’approcher de lui pour voir ce qui se passait.

Lorsqu’il fut assez prêt, il toucha le front de celui-ci et il en informa Zachary qu’il trouvait celui-ci très chaud. Il remarqua alors que Zachary toucha par la suite son front et regarda de nouveau Roméo. Le petit avait sa suce en bouche et le regardait attentivement sans rien dire. Après quelque instant, Zachary reprit la parole, alors Roméo le regarda, mais ne comprit réellement rien a ce que lui disait son nouvel ami.

Étant retourné prendre place à l’endroit où il s’était assit plus tôt et bien il s’était donc remit à écouter son dessin animé. Soudain, Zachary lui posa une question, mais il ne comprit pas, mais il n’allait pas tarder à comprendre. Quelque instant plus tard, l’homme lui tendit un verre avec un drôle de liquide dans le verre. Alors il le prit et le but, il fit une drôle d’expression tellement le gout était étrange, puis, il en reprit une nouvelle gorgée et regarda Zac en lui tendant le verre.« As bon. »

Il regarda longuement Zachary, puis après quelque instant, il alla s’installer plus prêt de Zachary et se colla contre lui et l’entoura de ses bras et le regarda. «Moi aime eaucoup toi!»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Zachary Taylor

J'ai : 25 ans. Secrets : 1135
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 19/10/1992
Déménagement : 03/12/2012
Âge : 24
État civil : Célibataire
Emploi : Entrepreneur de Pompes Funèbres
Avatar : Evan Peters




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mer 06 Fév 2013, 7:58 pm

    Zachary regarda le verre se rapprocher des lèvres du gamin. 10 secondes avant impact, 7…6…5… il ne s’était jamais sentit aussi proche de ce mioche, 4…3… En fait, être avec un gamin, ça avait des bons côtés, on pouvait les former à notre image, 2… Quoi que, former quelqu’un à l’image de Zach… est-ce que ça entrait dans la définition de la cruauté ? Oh et puis zut ! 1… ! Le verre était à ses lèvres. Roméo en prit une gorgée, il semblait ne pas du tout comprendre ce qu’il y avait à l’intérieur, prenant ça sûrement pour quelque chose de bon, venant de sa part, il but sans hésiter.
    La tête qu’il fit lorsqu’il avala le fit exploser de rire ! Il se souvint de sa première bière, pour lui aussi c’était absolument infecte, mais il fallait s’y faire et il n’y a qu’une solution pour ça : Boire. Non, il n’allait pas essayer de le rendre alcoolique rassurez-vous !
    Ce gamin était soit courageux, soit totalement suicidaire. Alors qu’il n’aimait pas, il en reprit tout de même une nouvelle gorgée ce qui le fit rire une fois encore.

    « Bon aller donne, on va pas gâcher quand même ! »

    Il lui reprit le verre et le vida d’une traite.
    Il se recala dans le canapé. Roméo vint alors s’approcher… Oh non… Impact dans 5…4…3… Trop proche ! Trop proche ! 2… Décidément Zach n’aimait pas les liens affectifs ! 1… ! Ca y est, il était touché.
    Comme si ça ne suffisait pas, il en rajouta une couche en avouant qu’il l’aimait bien… et encore… il avait utilisé le mot : Beaucoup !
    Zachary ne savait vraiment pas comment réagir… Il lui tapota alors gentiment le haut du crâne et répondit :

    « Moi aussi gamin quand t’es sage… moi aussi… »

    Comme pour s’essuyer la langue de cet aveux, il reprit une nouvelle gorgée.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Roméo S. Offman

J'ai : 25 ans. Secrets : 77
Temps de jeu : Troisieme
Anniversaire : 23/05/1992
Déménagement : 28/01/2013
Âge : 11 ans physiquement 1 ans mentalement
État civil : Celibataire
Emploi : Aucun
Adresse : 2109 orchid
Avatar : Roméo bechkam




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin) Mer 06 Fév 2013, 8:42 pm

Le gout du liquide dans le verre était vraiment affreux et il ne voulait pas y gouter une seconde fois, mais pourtant, il remit le verre près de sa bouche et en reprit. L’effet fut le même que la gorgée d’avant et cette fois, Zachary prit le verre des mains du jeune Roméo et celui-ci finit le reste de la bière qui se trouvait dans le verre. Roméo le regarda et après quelque instant, ce fut là que Roméo s’approcha de Zachary et qu’il se colla contre lui et lui avoua qu’il l’aimait beaucoup. Chose que Roméo n’avait jamais fait avec un homme. Il regarda Zachary dans l’espoir de voir son expression et celle-ci ne se fit pas bien longtemps attendre, car il lui dit qu’il l’aimait bien quand il était sage et lui donna une tape sur la tête et cela fit rire le petit.

Il resta collé contre Zachary et s’installa lentement sur ses genoux pour être confortable. Il attrapa son doudou qui se trouvait sur le bras du canapé et il s’habilla avec et regarda Zachary et lui tendit sa suce en lui souriant. «Tu eux suce?» Roméo continua de lui tendre sa suce en attendant de voir si celui-ci voulait l’avoir.

Pendant le moment ou il attendait d’avoir la réponse de Zachary, le jeune se colla contre son torse et il lui sourit. Puis par la suite, il finit par lui dire d’une petite voix. «Moi voir peur quand fait oir la nuit. Ormir vec toi?» Il continua de fixer en attendant de voir ce que dirait Zachary.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin)

Revenir en haut Aller en bas
 

C'est dans la mort que nous sommes tous égaux (PV Gamin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» Nous sommes tous des enfants, il n'y a que le prix des jouets qui change
» Nous sommes tous des volontaires
» Nous sommes tous destinés à mourir [Shingen]
» Nous sommes tous devenus des fous au service de Dieu ♛ Calixte [VALIDEE]
» Tout nous sépare et pourtant, nous sommes si proche. [PV] TERMINE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Laundry :: Visite d'Azalea Valley :: Orchid Street :: 2103 √-