AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité sur Dirty Laundry
Votez pour nous ici, et maintenant
à tous les deux heures merciiii (=
Bravo à nos trois nouveaux modérateurs
Elliott Peterson, Charlie Walker & Alyson Nolans
Inscrivez-vous au topic de groupe dès maintenant.
Et venez accueillir le nouveau voisin, très mystérieux....

Partagez | 
 

 Un impact en pleine nuit - LOTERIE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Figurant

J'ai : 85 ans. Secrets : 2
Temps de jeu : X
Anniversaire : 01/01/1932
Déménagement : 13/11/2012
Avatar : X




MessageSujet: Un impact en pleine nuit - LOTERIE 1 Jeu 22 Nov 2012, 5:09 pm

Le soleil s'était couché depuis une heure déjà et la noirceur avait rejoint la ville de Fairview. Entre la grande-ville et la banlieue, beaucoup d'arbres rejoignaient le secteur, mais en cette soirée froide et nuageuse, un vent glacial accompagnait cette soirée. Tandis que la plupart des gens étaient déjà à la maison, un chien errent se promena droit dans la rue éloignée et lugubre où les passants se faisaient rares à cette heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

broken

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Rebecca T. Hodgkin

J'ai : 24 ans. Secrets : 135
Temps de jeu : 3ème
Anniversaire : 14/05/1993
Déménagement : 31/10/2012
Âge : 30 ans.
État civil : Divorcée.
Emploi : Experte en objets d'Arts.
Adresse : 2013 Avenue GARDENIA STREET
Avatar : Rachou McAdams






MessageSujet: Re: Un impact en pleine nuit - LOTERIE 1 Mar 27 Nov 2012, 12:31 pm





« Un impact dans la nuit. »

«Ces moments où il y a impact, ces instants de grandes intensités qui chamboulent complètement nos vies finissent au bout du compte par nous définir. »

Noire les ruelles étaient, luisants étaient les phares et élevés étaient les grammes d’alcool chez la jeune femme. Noyer sa peine dans un torrent de boissons alcoolisées pour oublier, oublier quoi au juste ? Certainement l’échec de son mariage qui, c’était terminé en un divorce, déchirant était-il ? Sans doute, ce dernier lui avait littéralement achevée, le moral dans les chaussettes, un goût d’amertume au fond de la gorge, voilà ce qu’il en restait. Des éclats de verres, des brides de chansons, des miettes, une part d’elle-même c’était envolée … La pluie s’abattait sur la ville, des cordes venaient s’écraser sur son pare-brise, le temps était finalement plus que maussade, maussade comme son état d’esprit. Les paysages défilèrent à une vitesse grand V, son regard vert émeraude peinait à suivre le mouvement, en somme tout lui paraissait flou. Quelque instant avant le drame, Rebecca se trouvait dans un bar, fréquenté par la plupart des pochetrons du coin, des habitués sans doute. Ses insipides yeux verts étaient portés sur son verre de vodka, dont elle remuait du bout des doigts pour créer un certain tourbillon, celui de sa vie quelque part. Les rues, elles, étaient désertiques, comme le désert du Sahara, seule la pluie rythma la ville. Une pluie étrangement fine recouverte d’un épais brouillard englobait Faireview. L’esprit ailleurs, voguant sur une vague déferlante dans un néant néfaste, Becca se sentait comme un chien abandonné au détour d’une rue frappée par la pénombre. Prenant un coup sur le moral, on se réfugie dans une carapace à l’abri des regards d’autrui et inévitablement, on se laisse aller … La mort aussi terrifiante soit-elle à ses instants-là, elle vous paraissait si apaisante, seul cet échappatoire pouvait adoucir vos mœurs et vous entourer d’un drap blanc immaculé qui sans aucun doute vous soulagerai de ce passé téméraire. « Je prendrai le volant quoiqu’il arrive, tant que je crève c’est le principal ! » Dans un état critique, les mots peinaient à être dit clairement. Un certain bégaye se fit ressentir sur le bout de sa langue, là où les paroles s’écrasèrent asphyxiées par une haleine alcoolisée.
L’inconscience ou la stupidité l’encourageait donc à reprendre le volant, malgré les grammes qui coulèrent dans son sang comme un poison vous anesthésiant de tout réflexe. Les mains crispées sur le volant, les yeux pétillants qui témoignaient d’une profonde tristesse, elle reprit tant bien que mal la route. Une clope au bec, lui apportait un certain soulagement, paraissait-il qu’il s’agissait des biens-faits de la nicotine. Des images lui traversaient l’esprit, en premier lieu, l’échec de son mariage donc, mais également sa relation avec Trystan qui était devenue une vraie catastrophe. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même de l’avoir utilisée comme un bouche trou, une cigarette dont on prend plaisir à inspirer profondément et que l’on jette une fois que celle-ci finie d’être consumée. Le revers de la médaille c’était retournée contre elle, lui infligeant de violent coup porté au visage, qui engendrait une défaite par Ko. Les paysages défilèrent donc à une vitesse grand V, qui avaient le don d’éblouir sa vision, qui avait inévitablement rétrécie. Au détour d’une ruelle sombre où l’éclairage peinait à être présent, un animal ou du moins un chien se mit en travers de sa route. D’un pied lourd sur le frein, le véhicule partit en tête à queue dû certainement au bitume imbibé d’eau. La voiture fit des tonneaux, puis vinrent percuter un autre véhicule venant d’en face. Rude fut le choc qui engendra une perte de connaissance, encore et toujours des images dans sa tête, seulement là, c’était comme un récapitulatif de son existence. Tout y passait, de sa tendre jeunesse à sa rencontre avec Tate, mais également Trystan, tout …
(c) Spinelsuns





« Celui qui n’a pas Noël dans le coeur ne le trouvera jamais au pied d’un arbre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Un impact en pleine nuit - LOTERIE 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Débarque en pleine nuit [PV Ninon et JB]
» En pleine nuit
» Une caniche de 3 ans + 5 chiots abandonnés en pleine nuit 55
» un pleine nuit...
» En pleine nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Laundry :: Visite de Fairview :: Parce qu'on en a besoin ... :: Routes-