AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité sur Dirty Laundry
Votez pour nous ici, et maintenant
à tous les deux heures merciiii (=
Bravo à nos trois nouveaux modérateurs
Elliott Peterson, Charlie Walker & Alyson Nolans
Inscrivez-vous au topic de groupe dès maintenant.
Et venez accueillir le nouveau voisin, très mystérieux....

Partagez | 
 

 “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Ven 09 Nov 2012, 7:05 pm

fiche par holliday

Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.

Vendredi 25 mai 2012
Un bouquet de roses, du vin rouge, une carte posée à côté, le tout disposé juste là, devant lui, sur le comptoir de la cuisine. Tout était prêt, il avait pensé à tout, sans rien laisser au hasard. Ce soir sonnerait comme un renouveau, un tournant serait marqué, une nouvelle page s'écrirait. Minable, pitoyable, il se sentait honteux d'avoir foutu son mariage en l'air. Tout ça pour quoi ? Pour rien. Rebecca lui manquait tellement, elle lui manquait un peu plus chaque jour. Son sourire, son rire, cette fossette qui se gravait au coin de ses lèvres avant qu'elle ne prenne la parole, son odeur... tout, absolument tout chez elle lui manquait. Malgré la routine, les disputes à répétition et leur éloignement, il ne s'était jamais senti aussi bien que lorsqu'il était à ses côtés. Il avait fini par comprendre malgré tout, qu'il était heureux avec elle. Ce bonheur envolé, il s'était mis en tête de le retrouver, et le plus vite serait le mieux. Après s'être posé une multitude de questions sur la démarche à suivre, il avait finalement pris son courage à deux mains et avait composé le numéro de son ex-femme, l'invitant à passer chez lui. Avant l'arrivée de Rebecca, il avait besoin de faire une dernière chose, mettre au clair certains points avec Lindsay, son amante. Clarifier et mettre un terme à cette relation qui ne mènerait nul part quoiqu'il advienne. Pour lui, tout était terminé à présent, il voulait juste jouer franc jeu avec elle. Se comporter en adulte et ne surtout pas la laisser miroiter quoique ce soit. Sur le chemin le menant au logement de la jeune femme, il répéta mentalement ce qu'il s’appétait à lui dire, il n'en avait que pour quelques minutes, une vingtaine tout au plus, le temps de lui expliquer pourquoi il ne souhaitait plus la revoir. Quelques phrases et puis cette relation prendrait fin, à tout jamais, car il ne souhaitait plus la revoir après cette discussion. Il comptait bien prouver à Rebecca qu'il était capable de changer, et qu'il ne reproduirait pas deux fois les mêmes erreurs. D'un geste vif du poignet, il frappa à la porte de Lindsay, pressé d'en découdre et d'en finir avec cette histoire qui était bonne à ranger au placard. Son rythme cardiaque s'accéléra ostensiblement, tandis que des pas résonnèrent de l'autre côté de la porte, qui ne tarda pas à s'ouvrir sur ce visage resplendissant qu'était celui de son amante. « Bonsoir Lindsay... je ne reste pas longtemps, je suis juste passé comme ça... enfin, pas vraiment comme ça non ! J'ai quelque chose à te dire ! »

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Dim 11 Nov 2012, 11:54 am

Tate & Rebecca LAWFORD
L
indsay Standford se situait chez elle. Désormais, elle était seule depuis qu’elle avait viré celui qui partageait sa vie: un gros naze de première, soumis à deux cent pourcent et incapable de réfléchir par lui-même. La rouquine l’avait bien manipuler à sa guise. Désormais, elle se fixait sur un objectif: faire sa vie avec Tate, son amant. Elle l’aimait plus que tout au monde, elle en était certaine. Lindsay voulait lui proposé de partager sa vie définitivement. Leur relation n’était pas basée que sur la partie physique de l’amour, non! Elle savait qu’il détenait des sentiments pour elle comme elle en possédait des tas pour lui. Il devint sa raison de vivre. Inconsciemment, elle sombrait dans un amour destructeur car elle basait son quotidien sur cela, elle oubliait toute morale pour lui. Jamais la rousse ne s’était demandée si Tate pensait comme elle. Il s’agissait d’une évidence. Sa folie la berçait d’illusions. La jeune femme avait toujours réussi à obtenir ce qu’elle désirait alors elle pensait que tout lui était du. Ses parents lui avaient apporté des valeurs tronquées. L’argent réglait tout pour eux. Comme si la sympathie des gens pouvaient s’acheter. Lindsay avait un psyché quelque peu atteint. Son plus grand secret ne caractérisait pas par son côté anodin, mais effrayant… . Ses cauchemars révélaient peu à peu ses actes. Elle avait tué sa petite sœur. Alors, elle savait qu’elle était capable de tout pour se faire remarquer. Tate lui appartenait déjà… . Ce dernier arriva sans prévenir. Il frappa très fortement à la porte. Plus discret tu meurs! Sandford ouvrit sans savoir à qui elle s’adresserait. La violence avec laquelle Tate avait taper du poing sur la porte faisait penser à une voisine en colère. Mais non! Elle fit face à Tate. Sourire aux lèvres. Elle se disait déjà aux vues de la mine de Lawford que rien ne serait plus jamais comme avant. Pourtant, elle adorait leur relation secrète. Bien qu’elle la préférerait publique.

- Doucement, tu risques de t’étouffer en parlant trop vite. La jeune femme sourit, l’air anxieux tout de même car elle comprit que cette discussion ne serait pas joyeuse pour un sou. Qu’est-ce qui ne va pas Tate? Ne me dis pas que c’est par rapport à nous deux. Je t’aime et cela ne changera pas, et je suis prête à tout sacrifier pour toi. Elle espérait que ses dires l’affectent et que Lawford revoit sa position dans le sens où elle entrevit presque en quelques secondes le sujet de cette conversation impromptue.

code by Mandy



Dernière édition par Rebecca Lawford le Lun 12 Nov 2012, 7:10 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Dim 11 Nov 2012, 2:55 pm

fiche par holliday

Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.

Cette saloperie de boxeur qu'était son cœur, cognait à toute vitesse contre ses côtes, mettant la pagaille dans sa tête. La précipitation de son rythme cardiaque le fit parler bien plus vite que d'ordinaire, montrant ainsi le stress qui l'animait et l'adrénaline qui courait à présent dans ses veines. Tout son beau discours préparé à l'avance, semblait s'être perdu dans les méandres de son esprit totalement retourné à la vue de Lindsay, et de ce qu'il s'apprêtait à faire. « Ce... c'est bon je me calme ! » dit-il en levant les mains en l'air, comme pour signifier qu'il était prêt à passer à la suite, mais surtout à contrôler son débit de paroles, tout comme la cohérence de ces dernières. Prêt, du moins avant que la fusée Lindsay ne largue sa bombe devant sa porte, le laissant totalement hébété et bouche bée devant ses propos. Jamais au grand jamais il n'aurait pu soupçonner qu'elle puisse ressentir quoi que ce soit à son égard, hormis une forte attirance physique. Après tout, tout avait toujours été clair entre eux, et ce depuis le départ de leur relation. Pas de sentiments, aucune place pour eux d'ailleurs, juste l'essence du plaisir et rien d'autre. Si Lindsay lui avait d'abord tapé dans l'oeil, c'était bien pour une chose et une seule. Elle était tellement différente de Rebecca, que là au moins il avait été sûr de ne pas tomber amoureux d'elle. Lui qui pensait que tout était clair entre eux, comme de l'eau de roche, venait de se rendre compte qu'il s'était amèrement trompé. Quelque part il eût pitié pour la jeune femme lui faisant face, là, juste derrière sa porte d'entrée, car les sentiments n'étaient pas partagés, et qui y a-t-il de pire qu'un sentiment amoureux non partagé ? La mort peut-être. Prenant son courage à deux mains, il enchaîna à son tour, sans vraiment réfléchir, en oubliant totalement son texte. « Et bien si... c'est par rapport à nous deux Lindsay ! Arrête... ne dit pas ça, tu sais très bien que nous deux ça ne mène nul part et ça ne mènera nul part de toute façon ! », ajouta-t-il en essayant de ne pas se montrer blessant. D'un geste de la main, il poussa légèrement la porte d'entrée, pour se faufiler à l'intérieur du logement. « Je n'ai pas vraiment envie de parler de ça comme ça... dehors sur le perron. Écoutes, tu... tu mérites sans doute mieux qu'une simple partie de jambes en l'air à heure précise Lindsay. Tu es adorable, tu es intelligente, ravissante aussi, il serait grand temps que tu te trouves quelqu'un qui te conviennes ! » Il marqua une légère pause, en essayant de fixer son regard à celui de la rouquine, afin d'y déceler une quelconque émotion, quelque chose qu'il puisse voir venir, n'importe quoi. Il avait besoin de tout ce soir, sauf qu'elle lui déclare sa flamme. Lui qui pensait ne pas en avoir pour longtemps, cela se révélerait peut-être plus long que prévu. Il jeta un coup d’œil à sa montre avant d’enchaîner : « On a passé de bons moments ensembles, mais il faut que tout ça s'arrête ! Ce n'est pas sain et puis j'ai pu me rendre compte que c'était une erreur, j'ai été faible et ça m'a coûté mon mariage ! » Laissant le temps à son interlocutrice d'ingérer ses paroles, il s'arrêta quelques instants.

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Lun 12 Nov 2012, 7:04 pm

Tate & Rebecca LAWFORD
L
indsay Standford détenait des sentiments amoureux pour Tate Lawford depuis le début de leur histoire. Elle l’avait rencontré lors d’une visite guidée au musée où il travaillait à l’époque. Dès le départ, ce fut une attirance physique qui la titilla. Rapidement, elle comprit qu’il y avait plus. Leur relation était vouée à l’échec pourtant. Leurs rencontres restaient basées sur le plaisir: un motif bien fourbe, bas mais l‘harmonie était de mise. A une époque, au début de leur relation, ils étaient tous les deux pris. L’adultère demeurait présent. Infidélité constante et plaisante. Ils assumaient de voir en cachette pour partager des moments où leurs envies corporelles se traduisaient. Le besoin de l’un et de l’autre semblait plus puissant que tout le reste. Quand il se retrouvaient, le reste ne comptait plus. Lindsay appréciait cette exclusivité, ces instants rien qu’à deux. Tate lui appartenait en quelque sorte. Comme toujours, elle appréciait posséder les choses, les gens et les manipuler à sa guise. Avec Lawford, ce rapport n’existait pas. Or, la rousse savourait chaque folie en compagnie de Tate. Elle l’avait à sa disposition en quelque sorte. Ce lien lui convenait parfaitement bien qu’elle voulait satisfaire un autre but: aller plus loin. Elle savait son amant libre depuis quelque temps alors désirait plus et lui proposer de vivre avec elle.

- Non Tate, ne dis pas cela. Le jeune homme se permit un accès chez Lindsay. Elle devait l’écouter. Son cœur battait la chamade. La peur la gagnait. Elle craignait le pire. Je te veux toi Tate! Il était clair que le trentenaire procédait à une rupture. Il croyait sans sortir sans une réplique de la part de sa partenaire de quelques soirs. Il se fourvoyait. Il était tombée sur une allumée! La rouquine pensait ses sentiments partagés. Tate venait de lui enfoncer un poignard en plein cœur. La belle fuyait son regard. Le constat était dur et sans appel. Le fait que Lawford jette un coup d’œil à sa montre la perturba. Elle sortit de ses gonds. Alors quoi tu souhaitais me larguer en deux secondes?!!! Lindsay se retourna pour fermer la porte d’entrée à clé. Non, on va discuter! Elle le poussa sans trop de force. Pourquoi tu ne m’as pas préparé? J’ai mal… tu es entrain de me tuer Tate. Je te veux toi! Je ne suis pas qu’un coup d’un soir. Tu ne peux pas me faire cela. Ose me dire que tu n’éprouves rien pour moi… elle le fixa droit dans les yeux… vas-y! Et regarde-moi dans les yeux quand tu le dis! Je n’arrive pas à le croire, tu n’as pas le droit de me faire cela. Tu n’es qu’un lâche. Tu vas reprendre ton histoire avec Rebecca? Je t’en empêcherai Tate. Tu n’as pas le droit… les larmes lui vinrent soudainement. L’amour qu’elle éprouvait pour son interlocuteur demeurait plus fort que tout. Une vraie psychotique!

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Mar 13 Nov 2012, 2:03 pm

fiche par holliday

Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.

Dire que celle qui lui faisait toujours face était folle se révélait être un doux euphémisme. Pourquoi une telle réaction de la part son amante ? Tate ne comprenait rien à rien et tombait des nues. Pourquoi fallait-il qu'elle complique les choses en essayant désespérément de s'accrocher à lui ? Jamais il ne lui avait laissé espérer autre chose que la partie physique de leur relation, alors pourquoi cette scène sans queue ni tête ? Mais surtout, pourquoi les sentiments venaient d'entrer dans le tableau ? Contrairement à ce qu'elle semblait croire, il ne lui appartenait pas et ne lui appartiendrait jamais. D'ailleurs cette idée même de possession d'un être humain, le révulsa au plus haut point. On aimait une personne, on ne la possédait pas, d'où sortait-elle une immondice pareille ? Comment pouvait-elle tenir de tels propos complètement abracadabrantesques, alors qu'il avait été on ne peut plus clair avec elle depuis le début. Elle pouvait le traiter de tous les noms possibles et imaginables d'oiseau, cela ne changerait rien, et puis ce n'était pas comme s'il lui avait promis monts et merveilles en parlant de mariage ou bien même d'un avenir en commun. Jamais il n'avait été question d'une telle chose. Décidément, il ne comprenait pas et avait du mal à suivre Lindsay, chose qu'il ne manqua pas de lui faire remarquer. « Lindsay arrête ça immédiatement, ne rend pas les choses plus compliquées qu'elles ne devraient l'être. Je t'apprécies beaucoup, mais ça s'arrête là ! » Excédé Tate haussa lui aussi le ton devant les reproches de la rousse, qui ne tenaient pas la route. « Je ne suis pas en train de te larguer, pour cela il aurait fallu qu'il y ait autre chose entre nous qu'une vulgaire infidélité. On n'a jamais été un couple. Ouvre les yeux un peu!Tu t'attendais à quoi ? Que je te tombes dans les bras lorsque mon divorce a été prononcé ? C'est ça que tu pensais ? J'ai pourtant été clair depuis le début, pas de sentiments, ça veut bien dire ce que ça veut dire ! »

Cette stupide scène commençait sérieusement à lui courir sur le haricot. A présent énervé au possible, et ne voulant pas faire dans la dentelle, tandis qu'elle le poussait d'un geste, il lâcha d'un ton froid, tout en fixant son regard - noirci par la colère - à celui de la rouquine. « Je ne t'aime pas, je n'ai jamais rien éprouvé pour toi qu'une simple attirance physique... et je ne t'aimerais jamais Lindsay ! » La suite de la conversation le laissa sur l'arrière train. Pour qui se prenait-elle à la fin ? L'espace d'un instant, il en vint à se demander ce qu'il avait bien pu lui trouver, et comment n'avait-il pas remarqué plus tôt son côté possessif au possible. « Pour qui tu te prends au juste ? Depuis quand tu te permets de décider de mes fréquentations ? Tu n'es rien pour moi, tu n'as pas à me dire si je dois revoir mon ex-femme ou non. Et je ne vois pas en quoi le fait de venir te dire en face et droit dans les yeux que je ne souhaite plus te voir, peut-être lâche... On ne doit pas avoir la même définition du mot ! Mon but n'était pas de te faire mal, je me suis dit que je devais juste être franc avec toi... et puis, tu le savais très bien que tout ça ne nous conduirait nul part ! » Ce monologue le laissa hors d'haleine. A présent, il n'avait plus qu'une envie, quitter cette demeure et cette furie au plus vite, ne jamais se retourner et ne plus jamais venir la revoir. « Laisse moi passer maintenant, on n'a plus rien à se dire Lindsay ! Je te souhaites juste de trouver la bonne personne, celle qui méritera tes je t'aime ! » Loin de vouloir lui souhaiter une mauvaise vie, c'était plutôt tout le contraire, malgré son emportement soudain, il pensait vraiment qu'elle méritait mieux, du moins, pour l'instant...

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Dim 18 Nov 2012, 10:07 am

Tate & Rebecca LAWFORD
L
indsay Standford avait toujours obtenu ce qu’elle désirait. Depuis toute petite, ses parents lui offraient tout ce qu’elle souhaitait tant ils en détenaient les moyens. Matériellement, elle connaissait le mode illimité. Niveau sentiments, sa mère la couvait beaucoup. Or, elle n’avait jamais connu autrui étant enfermée à la maison pour étudier. Son monde se concentrait sur elle-même. Sa petite-sœur Zélie s’accapara l’attention à son tour. Lindsay, qui voulait retrouver sa place de première, la noya dans l’immense piscine familiale. Sur l’instant, elle n’avait pas comprit l’acte ignoble qu’elle perpétra. Ce fut sa nounou qui fut virée et condamnée pour cette faute. La petite Standford gagna toute l’attention qu’elle voulait. Alors, inutile de préciser que la belle était prête à tout pour détenir ce qu’elle désire, quitte à user de manipulations et d’actions impardonnables. Cet accident, ses cauchemars lui dévoilaient jour après jour quelques détails sur la scène. La rouquine possédait un mal fou à composer avec cette révélation: elle avait tué sa sœur. Était-elle dingue? Sûrement… elle devait faire avec car sa folie n’était pas prête de s’atténuer. Présentement, elle voulait garder Tate Lawford pour elle. Son amant la quittait pour de bon, une rupture il instaurait. Il lui prouva son incompréhension face à un comportement trop exagéré de la jeune femme. Il ne la connaissait pas! Intérieurement, elle n’était pas celle qui paraissait physiquement: l’inverse d’une fille rangée, sérieuse, et aimable. Lindsay ne pouvait tolérait un tel écart du blondinet. Il semblait accorder peu de crédit à leur relation.

- Et moi je t’aime, tu en fais quoi? Tu ne peux pas me laisser ainsi, me lâcher comme une vieille chaussette. J’ai l’impression que tu ne vois pas qu’entre nous c’était parfait! Pourquoi tout gâcher, je peux te rendre heureux, tu sais… . Le jeune homme haussa le ton. La grande rousse sursauta, elle n’était pas habituée à cet attitude venant de Tate. Ne cries pas s’il te plaît! Tu aurais pu changer d’avis avec le temps. Ce n’est pas le cas? Tate, je sens qu’on peut être le couple rêvé, ensemble on est plus forts! La belle se mettait le doigt dans l’œil et bien profondément. Franchement, elle abusait sur ses termes. Elle tremblait. La chute n’était pas loi. Les larmes coulèrent quand le jeune homme sortit tout ce qu’il avait sur le cœur. Étonnée, en colère, Lindsay, le repoussa plus violemment que la première fois mais de quoi le faire tomber. Ce n’est pas vrai. Je ne veux pas te croire! Tête de mule bonjour! La suite la fit mal réagir encore…: je ne suis pas que ton plan d’évasion. J’ai le droit de partager avec toi, on a quand même passé de bons moments à deux, rien qu’à deux ne l’oublies pas. Je ne veux pas te croire. Tu mens, tu m’aimes et tu le sais Tate, tu te mens à toi-même également, Rebecca est qu’une arriviste qui ne t’a jamais aimé pour ce que tu étais: moi si. La rouquine se mit devant la porte. Non nous n’avons pas fini cette discussion! Tu ne partiras pas! Malgré les souhaits adorables du jeune homme, Standford ne céda pas. Elle ne le laisserait pas la quitter comme cela, la dispute était loin de se terminer.

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Mar 20 Nov 2012, 12:14 pm

fiche par holliday

Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.

La perfection, l'alchimie entre deux amants, tout ça n'était rien face à l'amour, le vrai, celui qui donne des ailes et fait battre le cœur de deux êtres à l'unisson un peu plus vite. Connaître la joie de goutter à des lèvres n'était rien en comparaison d'un murmure fait de « Je t'aime ». Linsay semblait tout confondre entre amour charnel et amour véritable, à croire qu'elle n'avait jamais connu cela dans sa vie auparavant. Durant une seconde – qui s'évapora bien vite – il eût pitié pour elle. Quoi de pire que de ne pas connaître ce sentiment magique au moins une fois dans sa vie ? Peut-être bien la folie, ou cette chose qui y ressemblait et crevait l'écran pour se retrouver face à lui. « Qu'est-ce que j'en fais ? Mais rien du tout Lindsay bon sang, je ne peux pas être plus clair ! Tes sentiments ne sont pas partagés, j'en suis navré, mais c'est comme ça, je ne peux pas aller à l'encontre de ce que je ressens, ou de ce que je ressens pas plutôt ! Arrête ça tout de suite, il n'y aura pas de nous, fais toi une raison ! » Le temps, peut-être que cette entité aurait pu faire son œuvre et le faire tomber amoureux de la jeune femme, peut-être, mais quelque chose lui disait qu'il aurait beau attendre dix, vingt ans, rien, cela ne changerait rien entre eux. Tate n'avait jamais retrouvé cette fusion comme avec Rebecca, chose qui lui faisait dire que son ex-femme était bel et bien celle qu'il lui fallait. Comme il s'en voulait à présent d'avoir dévasté leur mariage tout ça pour une histoire de besoin d'aller voir ailleurs. Quel être immonde il était. Le ton insistant de son interlocutrice acheva de jouer avec ses nerfs déjà mis à rude épreuve. Loin d'être violent, tout passait uniquement par les mots et le regard chez lui. « Arrête, arrête, arrête ça tout de suite ! Tu le fais exprès ou tu n'entends pas ce que je te dis ? Il n'y aura pas de couple, pas de nous et encore moins de ensemble on sera plus forts ! Nous ne sommes rien que de vulgaires amants et rien de plus, c'est compris ? » A présent, elle pouvait pleurer, le supplier à genou, se rouler par terre, faire une colère, cela ne changerait rien et ne ferait que renforcer son envie irrésistible de prendre la porte et de s'enfuir en courant.

La peur, ce sentiment qu'il commençait à éprouver malgré lui, face à la rouquine qui ne voulait rien savoir et se montrait sous un jour tout nouveau pour lui, ne semblait pas vouloir le quitter depuis quelques secondes. Après les paroles sans queue ni tête, les larmes. Tate la trouva excellente actrice dans son rôle pour l'amadouer ou bien le faire culpabiliser, ou peut-être les deux, sauf que cela ne prenait vraiment pas avec lui. Un sans cœur, doublé d'un lâche peut-être, après tout elle pouvait l'appeler comme bon lui semblait, cela ne le ferait pas changer d'avis pour autant sur leur semblant de relation. « Tu ne veux pas me croire, pourtant tu vas bien y être forcée ! Tu n'étais en aucun cas un plan d'évasion, juste un passe temps, certes agréable, mais un passe temps, rien de plus ! » S'il fallait se montrer odieux avec elle pour lui faire entendre raison et bien soit, cela ne lui posait guère de problème au point où il en était réduit. « Je ne t'aime pas merde à la fin, dans quelle langue est-ce qu'il faut que je te le dises ? Tu es complètement stupide ou bien tu as toujours été ainsi sans que je le remarque ? » Le ton montait de plus en plus, il s'en faudrait de peu avant que tout le quartier ne soit ameuté. Très discret ou vraiment, bravo ! « Comment oses-tu parler de Rebecca alors que tu ne la connais même pas ? Elle au moins n'a pas détruit un mariage, contrairement à toi ! » Cette intrusion chez elle n'était certainement pas une bonne idée, car à présent, elle ne semblait plus être si d'accord que cela de le laisser partir. Pris de panique, sans pourtant le laisser paraître, il fit volte face et se dirigea à grands pas vers la cuisine. Connaissant à présent la maison comme sa propre poche, il savait qu'une porte fenêtre facile d'accès se trouvait dans cette pièce. Il ne partirait pas et bien c'est ce qu'elle allait voir. Ils n'avaient plus rien à se dire, alors autant la laisser ainsi en plan, peut-être que cela lui ferait réfléchir à son comportement tout en se remettant en question.

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback] Mar 20 Nov 2012, 4:19 pm

Tate & Rebecca LAWFORD
L
indsay Standford n’avait jamais connu l’amour véritable. Elle faisait juste face à un désir de possession. Sa volonté primait dans tout. Celle des autres, elle n’en avait que faire. Elle détenait des envies à assouvir. Le problème se situait dans sa tête, plus que dans son éducation. La rouquine avait toujours usé d’un semblant d’illogisme. A croire qu’elle était déconnectée de la réalité. Que s’était-il passé pour qu’elle finisse ainsi? Certains ne naissaient pas avec les bonnes cartes en main. Présentement, Tate démontrait à Lindsay que tout ne lui était pas du. Ses besoins ne seraient pas tout le temps complétés. Son vide affectif, elle devrait le combler ailleurs. Le jeune homme l’abandonnait complément. D’un point de vue rationnel, il prenait la meilleure décision. Détenir une amante n’aidait pas à se construire un vrai avenir. Cela ne faisait pas sérieux. Le blondinet ne détenait pas que des mœurs légères. Face à lui, Lindsay pleurait sincèrement. Elle ne jouait pas un rôle, des vraies larmes perlaient ses joues. Sandford voulait l’homme rien que pour elle! Elle devait tout tenter pour le retenir.

- Tu aurais du me préparer Tate. Jamais je ne me ferai une raison. Tu es l’homme de ma vie j’en suis certaine! Je pense que tes sentiments pour une autre, en l’occurrence Rebecca, t’aveugle complètement. Je serai te donner tout ce dont tu as besoin. J’ai besoin de toi. Lawford insistait pour faire comprendre à son interlocutrice que le « nous » était banni dans leur cas. Regard suppliant de la rousse. Tu ne peux pas… . Je sais qu’elle te manipule… . Ce n’est pas toi qui parle. Le blondinet l’insulta de passe-temps. Les yeux de la belle se remplirent d’une noirceur incommensurable. Elle avait compris qu’il la jugeait mal. Pour elle, il se fourvoyait. Il n’assumait pas ses sentiments voilà tout. Insultes-moi ça ne changera rien. Tu restes celui qu’il me faut, je suis sûre que cette envie est partagée… tu le penseras un jour. Il nous faut du temps pour apprendre à nous connaître, tu comprendras ce que je te répètes depuis le début: tu regretteras tes pensées présentes. La spontanée parle pour toi. Tu n’as jamais été ainsi avec moi, tu dois être sous l’emprise de quelqu’un.

Tate allait trop loin! Il accusait Lindsay de tous les maux de la terre. Lâche, il essaya de fuir. La jeune femme le poussa très violemment pour le stopper dans sa course, la scène se déroulait dans la cuisine maintenant. Lindsay n’avait pas prévu le résultat de son action. L’homme se cogna sur le plan de travail en marbre de la cuisine, pile dans le coin. Du sang décorait le sol. Tate était inconscient. Lindsay fit les cent pas, pensant à une stratégie pour maquiller ce crime. L’avait-elle tuer?

- Je suis désolé mon chéri. elle s’agenouilla près de lui pour lui caressait les cheveux. Je t’aime. Je te promets de ne pas t’abandonner. Tu seras mien, tu verras on sera heureux. Un plan commença à se mettre en route dans sa tête. Le départ d’une mascarade se situait là.



FIN DU TOPIC

code by Mandy

Revenir en haut Aller en bas



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: “Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback]

Revenir en haut Aller en bas
 

“Just because a relationship ends, it doesn't mean it's not worth having.” :: Rebecca L [Flashback]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Death ends a life, not a relationship PV Baelfire
» Haru's relationship
» Chris Master & Eve Torres ! What ?!
» Caleb's relationship
» Sting Carter - relationship.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Laundry :: Visite de Fairview :: Parce qu'on en a besoin ... :: Appartements-