AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue Invité sur Dirty Laundry
Votez pour nous ici, et maintenant
à tous les deux heures merciiii (=
Bravo à nos trois nouveaux modérateurs
Elliott Peterson, Charlie Walker & Alyson Nolans
Inscrivez-vous au topic de groupe dès maintenant.
Et venez accueillir le nouveau voisin, très mystérieux....

Partagez | 
 

 l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Jeu 01 Nov 2012, 6:40 pm

J'étais arrivée à Azalea Valley il y a une semaine et j'avais eu toutes mes journées pour défaire mes boîtes et mettre un peu de vie dans cette nouvelle maison. Ma fille ne m'avait toujours pas pardonné ce contournement des problèmes en partant de la grande ville pour venir s'installer dans un petit quartier de banlieue. Elle avait dû laisser tous ces amis à Vancouver et je devais avouer que c'était probablement pour le mieux.
Bref, j'en avais marre de la poussière, du frottage, du récurage, de la peinture et de l'accrochage de tringle à rideaux. Il fallait que je sorte de la maison un peu, mais je pouvais faire cela et continuer à aménager mon nouveau petit nid. Prenant la voiture, j'avais conduit jusqu'au centre de rénovation le plus près et j'y avais acheté pour près de 200$ de fleurs, d'arbustes et d'arbres. N'ayant pas la plus grosse de voitures, j'avais même dû faire deux voyages. Une fois tout cela bien installé dans l'entrée principale, il était le temps de planifier. J'aurais certainement dû faire cela avant, mais j'avais envie d'un peu d'improvisation.
Saisissant ma pelle et un paquet de terre, j'entrepris de creuser le premier trou qui contiendrait un plan d'orchidée. Trop cliché ? Probablement, mais je me trouvais aussi très drôle. En fait, je n'avais aucune idée de si elles allaient survivre, mais au pire j'allais replanter autre chose l'année prochaine. À quatre pattes dans l'herbe fraîchement coupée de la veille, je commençai à transplanter mon premier plan.

Tout se déroulait très bien jusqu'à maintenant. J'avais passé au travers de la moitié des fleurs, il me resterait ensuite les arbres et les arbustes. J'avais une idée globale d'où je mettrais tout, qui s'était formée alors que j'avançai. Sophie était sortie de la maison, où elle continuait de défaire des boîtes, pour aller à la bibliothèque faire quelques travaux. La bibliothèque se situant tout près, je l'avais rapidement embrassé sur la joue sans lui mettre de terre dessus puis l'avait regardé partir à pied dans cette nouvelle ville qui était maintenant la nôtre. Je m'étais remise à ma tâche et était absorbée par celle-ci lorsque j'entendis des pas dans ma direction...



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Jeu 01 Nov 2012, 10:34 pm


Sa nouvelle vie dans la petite banlieue d'Azalea Vally se passait plutôt bien. Avec Leland à ses côtés, Trystan avait réussi l'impossible, recommencer à zéro loin des coups de feu, des bases militaire et des crises de son ex femme. Il savait pourtant que ce bonheur ne serait que fugace, il avait tendance à se mettre dans les ennuis bien rapidement avec son irresponsabilité flagrante lorsqu'il était seul. Jusqu'ici, Leland canalisait son énergie pour l'empêcher de créer des discordes autour de lui. Quelques semaines de tranquillité étaient déjà un record pour l'homme qui avait tendance à attirer les regards à l'armée. Aujourd'hui, l'armée lui avait laissé un temps de repos, il ne retournait à l'approvisionnement que le lendemain. Une belle journée pour une balade assurément. Depuis son arrivée ici, il passait le plus clair de ses journées de repos dehors à respirer l'air frais, comme s'il assistait au renouveau du monde. C'était surtout lui qui était en train de changer, après trente années d'existence, il tentait d'arrondir les angles, ce qui n'était pas forcément facile avec ses visites régulières chez le médecin ou le psy de la ville.
Evann prit ses clés et sortit de la belle demeure qu'il avait pu acquérir avec sa rente combinée à celle de Leland. Puis, il posa le regard sur une nouvelle arrivante dans le quartier. Une nouvelle voisine à vrai dire qui tentait de planter des frères dans son tout nouveau jardin. Étrange image mais pourtant plaisante qui n'avait plus l'habitude d'être témoin de scènes quotidiennes de la vie mis à part des hommes en sang et des armes à feu. Pris d'un intérêt soudain, le militaire s'approcha doucement vers la jeune femme qui semblait avoir son âge tout au plus. Arrivé à sa hauteur, il émit un sourire avant de s'introduire.

Beau temps pour un peu de jardinage hein? Je ne vous ai jamais vu dans le coin. Nouvelle voisine je suppose.. Je suis Trystan, du 2108 comme vous vous en doutez. Besoin d'aide avec... ces fichues orchidées?

Avec l'entrainement qu'il avait reçu sur les plantes pour les besoins de multiples missions, Trystan était à même de deviner leurs noms alors qu'il y a quelques années, il ne savait pas distinguer un tournesol d'un pissenlit. Il s'agenouilla aux côtés de sa nouvelle voisine, lui tendit la main après avoir retroussé ses manches. C'était vraiment une belle journée qui s'annonçait sur Azalea Valley...
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Jeu 01 Nov 2012, 11:25 pm

Ayant toujours vécu dans une grande ville, je n'avais jamais goûté aux joies d'avoir un jardin à moi, j'étais donc une petite nouvelle du jardinage. J'aurais pu m'informer, certes, comme l'aurait fait n'importe quelle personne douée de bon sens, mais j'y étais allée simplement avec mes connaissances générales, ce que je savais déjà. C'est pourquoi mon jardin serait beau pendant... peut-être deux semaines tout au plus ? J'allais apprendre de mes erreurs, et peut-être m'informer aux passages des qualités et des défauts des plantes à mon prochain tour au centre de rénovation.
Le soleil de l'après-midi me tapait sur le dos et dans le cou, mais cela ne me dérangeait même pas, tant j'étais absorbée par mon jardinage. Soufflant un bon coup en me disant qu'il faudrait peut-être que je prenne une pause, j'aperçu un homme remonter le long de ma pelouse et s'approcher gentiment. « Beau temps pour un peu de jardinage hein? Je ne vous ai jamais vu dans le coin. Nouvelle voisine je suppose.. Je suis Trystan, du 2108 comme vous vous en doutez. Besoin d'aide avec... ces fichues orchidées? » Ainsi, les émissions de télévision et les bouquins disaient vrais ? Les gens de banlieue parlent à tout le monde, parfois par réelle intérêt, d'autres fois simplement pour s'assurer que son voisin n'était pas un tueur en série, bien qu'il puisse l'être à notre insu. Toutefois, l'homme ne semblait ni méfiant à mon égard ni particulièrement curieux, il semblait simplement vouloir donner un coup de main à quelqu'un qui venait d'arriver. Peut-être cela lui conférait-il un statut d'homme bienveillant du quartier. Si j'avais un problème de plomberie un jour, serais-je mieux d'aller cogner au 2108, qui était tout juste à côté, ou allais-je devoir appeler un vrai plombier ? J'allais certainement pouvoir le savoir bientôt.
Je me relevai, essuyant mes mains sales sur mes jeans déjà tachés et me présentai à mon tour. « Enchantée, je suis Elsie, je viens tout juste d'emménager avec ma fille. Mais elle est... euh... sortie. » J'avais pratiquement oublié qu'elle était allée à la bibliothèque. Mettant un main en visière au-dessus de mes yeux, je pus mieux apercevoir l'homme, qui était à contre-jour. « Vous êtes certain que vous voulez me donner un coup de main ? J'en ai encore plus plusieurs heures, à mon avis... À moins que vous ne soyez un expert en jardinage ou en botanique ? » Peut-être était-il jardinier et il se moquait de moi, au fond... Il n'avait pas l'allure d'un jardinier, mais que savais-je de son métier ? Il pouvait être strip-teaseur ou astronaute, je n'en avais pas la moindre idée ! Je décidai plutôt de le laisser répondre à ma question, au lieu de divaguer sur ce qu'il pouvait être ou non...



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Ven 02 Nov 2012, 7:25 pm

Quoi de mieux pour un militaire plus ou moins à la retraite que de prêter main forte à son nouveau voisinage? Après tout, Trystan avait toujours été quelqu'un de serviable même s'il n'avait pas eu l'occasion de le montrer depuis quelques temps. La guerre avait ruiné ce qu'il y avait de plus appréciable en lui, beaucoup trop de souvenirs douloureux le prenaient d'assaut à des moments incongrus de sa vie. C'est pour cela qu'il avait besoin de temps seul, maintenant plus que jamais. Bien sûr, les rumeurs allaient bon train sur son compte: habiter avec un autre homme dans une banlieue de ce type, c'était comme se mettre un couteau sous la gorge et pourtant, les potins étaient bien loin de la réalité. Avec un passé tel que le sien, on pouvait bien sûr imaginer la nécessité d'avoir la personne la plus proche de lui à ses côtés pour survivre et continuer.
Quoiqu'il en soit, Evann avait aperçu sa nouvelle voisine et n'avait pas pu empêcher de faire son jardinier de base alors qu'il n'était réellement pas un mec d'extérieur. Il n'était plus grand chose techniquement, il n'avait jamais réellement bricolé, on ne lui avait jamais rien appris, il s'était obligé à devenir autodidacte puisqu'il n'avait pas de parents et encore moins d'éducation. L'armée l'avait forgé au respect et à la solidarité, voilà les valeurs qui l'amenaient devant cette femme aujourd'hui. Elsie. Elle lui confia son nom et Trystan comprit qu'elle avait une fille. Rien de plus normal pour une banlieue si tranquille. Un léger sourire vint illuminer son visage alors que Elsie le soupçonnait d'être un expert en jardinage. Bien évidemment, il n'en était rien. Cette remarque fit plutôt rire Trystan qui avait surtout manié des armes à feu dans sa vie plutôt que des bêches.

Enchanté Elsie. On est tous les deux des nouveaux par ici à ce que je vois. On va pouvoir se soutenir, la vie de banlieue c'est pas forcément ce qu'il y a de plus facile à ce qu'on m'a dit. Moi, jardinier? Non, à vrai dire, je suis dans l'armée mais je suis certain que c'est pas si compliqué que cela. Oh ne vous inquiétez pas, j'ai toute la journée, vous savez...

Un sourire sur les lèvres, Trystan était fin prêt à commencer cette session de jardinage. Il était certain qu'il apprendrait quelque chose aujourd'hui en plus de s'être fait une nouvelle connaissance dans le quartier...
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Ven 02 Nov 2012, 11:54 pm

Un petit coup de main, finalement, ça serait bien apprécié. Évidemment, je pouvais m'en sortir toute seule, mais à deux ça allait toujours plus vite ! Donc au lieu de me prendre tout le reste de la journée, peut-être cela nous en prendrait-il la moitié et nous pourrions passer l'autre à admirer l'oeuvre de mon nouveau jardin. « Parfait alors, un coup de main est toujours apprécié ! » Je regardai alors ses vêtements, me demandant s'ils étaient appropriés à notre activité. Bon, de toute façon, il vivait juste à côté, s'il voulait se changer il pouvait le faire n'importe quand. M'agenouillant dans mes plates-bandes, je lui tendis une petite pelle, pratique pour faire des petits trous, parfait pour les petites plantes. Il fallait toutefois que je lui expose mon plan de match. « Si vous n'avez aucun problème à vous salir, je pensais mettre une rangée d'orchidée ici, puis mettre ces fleurs roses... euh, j'ai oublié leur nom, bref, je pensais les mettre toutes ensemble près de la porte. Elles sont très jolies. » Mon choix de plante étant tout à fait subjectif, j'espérais que mon nouveau compagnon de jardinage ne me prenne pas pour une folle. Mais comme il venait de m'exposer qu'il s'y connaissait pas vraiment plus en botanique, je ne devais pas paraître trop stupide.
Nous nous mirent alors à nos tâches, creusant chacun nos trous, où nous allions planter les orchidées. Histoire d'en savoir un peu plus sur mon nouveau voisin, je décidai de reprendre notre conversation. « Vous êtes donc arrivé ici il n'y a pas très longtemps ? Jusqu'à maintenant, vous aimez le quartier ? » C'était des questions banales, certes, mais cela nous permettrait de faire connaissance. L'homme sembla très agréable à côtoyer et mieux valait bien s'entendre avec ses voisins, non ? S'en faire des ennemis n’était pas la meilleure idée...



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 04 Nov 2012, 7:56 pm

Les manches retroussées, Trystan était prêt à se mettre au travail. Il n'y avait rien qu'il préférait plus que de se mettre en action. Depuis son retour du front, il avait tendance à être hyperactif et il fallait toujours qu'il trouve une activité exténuante pour ne pas courir dans tous les sens. Le jardinage semblait être un compromis. Désormais tous les deux agenouillés, la jeune femme exposa ses plans concernant l'aménagement de son tout nouveau jardin, bien vite, Evann tenta de visualiser ce qu'elle souhaitait. Il adorait créer des schémas dans son esprit, lorsqu'il le voulait, Mayfield pouvait être excessivement créatif. Le militaire attrapa l'instrument tendu par Elsie et sourit nettement désormais qu'il avait une mission à accomplir.

Je pense voir ce que vous souhaitez.. Un jeu d'enfants qui ne devrait nous prendre seulement deux heures je pense. Oh et ne vous inquiétez pas je suis un homme d'extérieur, ma chemise s'en remettra je crois!

Une petite plaisanterie alors qu'il se mettait au travail au même titre que sa voisine. Concentré sur son oeuvre, toujours consciencieux, Trystan aimait faire les choses correctement sans être forcément perfectionniste. Il aimait juste faire plaisir désormais qu'il n'avait plus d'objectifs d'assauts à réaliser. La guerre était loin, les souvenirs encore frais. Intérieurement, Trystan espérait que ces après midi de jardinage effaceraient un tant soit peu les boucheries dont il a été témoin. Puis, il fut sorti de ses pensées par les questions de routine d'Elsie. Un sourire aux lèvres, Trystan, courtois la regarda avec intérêt. Il fallait avouer qu'il avait toujours été quelqu'un de discret voire mystérieux mais ce quartier lui donnait envie de se dévoiler, enfin juste un peu puisqu'il y avait des choses qu'il souhaitait conserver pour lui même, à jamais...

Quelques semaines tout au plus. Je commence tout juste à connaitre le quartier à vrai dire mais il me semble reposant.. Enfin, pas étonnant lorsqu'on a été militaire pendant quelques années j'imagine... Et vous, vous êtes venue ici pour une raison particulière? Mis à part l'envie de faire un nouveau jardin, je veux dire...

Trystan rit quelques secondes avant de reprendre sa pelle et de martyriser quelques pauvres fleurs.
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Lun 05 Nov 2012, 8:23 pm

Une brise légère souleva les quelques mèches qui s'étaient détachés de ma coiffure, et cela me fit un bien fou. Même si faire un peu de jardinage ne semblait pas être la tâche la plus demandante physiquement, cela l'était tout de même. La température extérieure étant relativement chaud, il ne fut pas bien long avant que je commence à avoir chaud moi-même. Je jetai un coup d'oeil à mon voisin, qui s'était mis à la tâche sans rechigner. Je n'avais jamais songé avoir de l'aide, lorsque j'avais pris ma décision ce matin de refaire mon jardin, mais j'étais plus qu'heureuse d'avoir une autre paire de bras pour m'aider.
Histoire d'en apprendre un peu plus sur l'homme, j'avais entreprit une discussion et il me répondit sans problème. « Quelques semaines tout au plus. Je commence tout juste à connaitre le quartier à vrai dire mais il me semble reposant.. Enfin, pas étonnant lorsqu'on a été militaire pendant quelques années j'imagine... Et vous, vous êtes venue ici pour une raison particulière? Mis à part l'envie de faire un nouveau jardin, je veux dire... » Je souris à sa remarque, m'arrêtant quelques secondes pour m'essuyer le fond avec ma manche et répondre à sa question par la suite. « Ah, vous me prenez de court ! J'ai aménagé ici seulement pour le jardin... » Je jetai un regard vers mon partenaire de jardinage quelques instants avant reprendre. « Mais une petite partie de moi voulait aussi échapper à la grande ville. Disons que Vancouver n'était plus fait pour nous. » C'était une réponse qui se voulait à la fois honnête et satisfaisante. Sans tomber dans les détails, je venais tout de même de lui exposer le point majeur de mon déménagement. Je n'étais ni venue courir les hommes, ni étudier la société banlieusarde. J'avais plutôt voulu échappé au train de vie de la ville et venir me poser dans un endroit calme où j'avais enfin l'impression de respirer. Et jusqu'à maintenant, cela fonctionnait à merveille. « Et vous, vous avez décidé d'emménager ici parce que vous y aviez de la famille ou vous avez plutôt trouvé cette ville au hasard, comme moi ? » Je trouvais toujours cela intéressant de discuter avec les gens, d'apprendre à les connaître. Et puis, l'être humaine était une source infinie d'inspiration. Et de l'inspiration, j'en mangeais à tous les repas. Pour réussir à écrire un livre que les enfants allaient adorer, mais qui sonnerait aussi des cloches chez des adultes, il fallait beaucoup de patience et une bonne connaissance de la littérature. Avec une bonne capacité d'empathie et un grand cercle d'amis, généralement il y avait quelque chose de bon qui pouvait naître de ce mélange.



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 11 Nov 2012, 1:40 pm

Un instant plus qu'agréable en communion avec la nature, il ne suffisait que de cela pour que Trystan soit de bonne humeur. En plus de cela, il avait l'occasion de rencontrer une de ses nouvelles voisines et depuis qu'il était dans cette ville, il se trouvait qu'il adorait rencontrer de nouvelles personnes. Autrefois si taciturne et tourmenté par ses souvenirs, Mayfield tentait de s'ouvrir au monde et il y arrivait plus qu'il ne l'aurait cru. Les manches retroussées, sa pelle en main, le jardinage avait débuté et il s'avérait qu'il arrivait à se débrouiller malgré ses connaissances techniques limitées dans le domaine. Alors qu'il creusait des trous relativement alignés et tentait d'y apposer quelques fleurs, Trystan s'attarda à poser des questions de routine à Elsie. Il était toujours intéressant de comprendre comment une personne terminait par être votre voisin. les circonstances de la vie étaient parfois surprenantes et Evann adorait se nourrir de ce fait depuis qu'il avait vécu les pires des horreurs.
La jeune femme lui confia alors son envie de vivre dans un endroit plus isolé, moins oppressant que la grande ville canadienne. Alors, comme cela, elle n'avait pas vécu dans un coin peuplé des Etats Unis. Là encore, Trystan adorait rencontrer des gens venus d'ailleurs même si ce n'était qu'une question de frontières. Avant de répondre à sa voisine, Trystan ne put s'empêcher de rire quelques secondes à la plaisanterie d'Elsie. Aucune prise de tête entre eux, un moment d'une simplicité rare qui donnait une idée sur leur entente future, certainement amicale.

C'est vrai qu'il faut parfois changer pour éviter de sombrer. Et puis, avec votre enfant, vivre dans une petite banlieue, cela doit être bien plus plaisant et sécurisant j'imagine!

Une autre plante martyrisée et Trystan écouta Elsie lui demander à son tour ce qu'il faisait à Azalea Valley. Il releva ses yeux malicieux vers elle et tenta de réfléchir à ce qu'il avait poussé à partir de la base. C'était sûrement trop. C'était probablement le moment de laisser le passé derrière après dix années dans l'armée. Il y était encore mais aujourd'hui, la mort ne lui souriait plus quotidiennement. Alors, il pouvait prétendre à une vie tranquille finalement.

Je dirais aucun des deux. Je connaissais déjà cette ville avant et dès que j'ai eu la certitude que je n'aurais pas à repartir à l'autre bout du monde, j'ai décidé de m'installer. A trente ans, je pense que c'est raisonnable!

Puis, il reposa les yeux sur son ouvrage, profitant de la chaleur dans son dos et de l'air frais qui lui faisait un bien fou. Un moment rare et pour le moins agréable à vivre..
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Sam 17 Nov 2012, 6:31 pm

Jusqu'à maintenant, la petite communauté d'Azalea Valley me plaisait bien. Les voisins semblaient amicaux, les gens en ville étaient sympathiques et ouverts, et puis c'était beaucoup plus tranquille qu'à la grande ville. Ici, j'entendais les enfants rires et les vieilles dames murmurer à leur perron, alors qu'à Vancouver, il n'y avait que les bruits de voiture, impossible d'entendre rien d'autre, sinon parfois le son de l'océan lorsque l'on quittait le cœur du centre-ville. De planter des orchidées aujourd'hui était tout à fait nouveau pour moi, mais j'appréciais ce travail qui me donnait à la fois l'occasion de respirer de l'air frais, mais aussi de faire connaissance avec l'homme qui vivait tout juste à côté. « C'est vrai qu'il faut parfois changer pour éviter de sombrer. Et puis, avec votre enfant, vivre dans une petite banlieue, cela doit être bien plus plaisant et sécurisant j'imagine! » Même si Sophie n'était plus une petite fille, elle avait tout de même besoin d'un endroit plus... sécuritaire. Elle n'avait pas apprécié que je la tire jusqu'ici, mais elle finirait bien par comprendre pourquoi j'avais agis de la sorte. Je retournai donc la question vers mon partenaire de jardinage. « Je dirais aucun des deux. Je connaissais déjà cette ville avant et dès que j'ai eu la certitude que je n'aurais pas à repartir à l'autre bout du monde, j'ai décidé de m'installer. À trente ans, je pense que c'est raisonnable! » Il n'y avait pas d'âge pour établir ses racines quelque part, tant que l'on aimait cet endroit. Ainsi, il avait beaucoup voyagé. Certes, j'avais aussi beaucoup voyagé, mais je doutais que nous ayons fait le même genre de voyage. Moi, c'était de la promotion de livre, lui, cela devait être une tâche plus ardue, des missions de paix s'il était militaire. « Tout à fait. » lui répondis-je, avant de remettre un peu de terre sur ma dernière orchidée. Il était temps de passer à ses jolies petites fleurs roses. « Et jusqu'à maintenant, vous ne regrettez pas votre choix ? » L'homme m'avait l'air calme et reposé même s'il n'hésitait pas à se mettre à la tâche pour aider sa pauvre voisine. Je ne savais pas à quoi il avait pu ressembler avant d'arriver dans cette ville, mais je doutais qu'il ait semblé aussi paisible...



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 18 Nov 2012, 4:43 pm

Le monde de Trystan avait bien changé en l'espace de quelques mois. Il n'avait pas toujours été un voisin avenant et jardinier de la première heure. Le pauvre homme avait vécu des épreuves douloureuses qui laissaient forcément des marques sur un coeur pourtant dur au mal. L'homme, aujourd'hui, était encore en pleine reconstruction, laissant son sourire naturel mener la danse. Mayfield était un optimiste, il ne se laissait pas abattre, il avait toujours tenté de prendre les situations comme des opportunités plus que des obstacles. Être viré de l'armée au front? Rien de plus qu'une manière de prendre sa retraite et trouver quelque chose de mieux à faire. Un divorce arrivé trop tôt? Il était encore bien jeune pour trouver une autre personne avec qui partager sa vie. Les seules choses qu'il ne digérerait certainement jamais étaient bien le laboratoire mais cela, personne ne le savait hormis son tout nouveau colocataire.
Trystan tentait de ne pas martyriser son troisième plant, malgré les difficultés croissantes pour rendre le tout joli. Il avait envie d'en rire, après tout, c'était une belle journée avec une sympathique rencontre dans un tout nouvel atmosphère qui lui plaisait bien plus que tous ceux qu'il avait vécus durant ses trente dernières années d'existence. Il s'essuya les mains rapidement, souffla un peu pour prendre une légère pause, regarda Elsie avant de reprendre sa dure labeur. Celle-ci lui demanda s'il ne regrettait pas d'être venu s'installer dans cette petite banlieue qui semblait sans histoire. Le jeune militaire réfléchit quelques secondes à sa question: comment pourrait-il regretter alors que l'enfer avait été son quotidien? Non, il ne pouvait qu'aimer cette nouvelle vie même si parfois, il avouait ressentir un manque de l'adrénaline ressenti toutes ces années. Trystan resterait toujours le soldat Mayfield en quelque sorte et cela lui jouerait certainement quelques tours plus tard...

Je ne peux pas dire que je regrette non. Ici, c'est un peu plus calme que ma vie d'avant et cela fait beaucoup de bien. J'espère juste que j'arriverais à m'habituer à ce grand changement de mode de vie mais je suppose que vous vous posez la même question que moi...

Puis, Trystan sourit légèrement. Oui, il avait tout de même cette peur de ne pas réussir, de devoir subir encore et toujours les diagnostics des médecins de la ville. Il était comme il était et il était désormais trop tard pour le changer. Puis, il fit une nouvelle pause avant d'interroger sa nouvelle voisine.

J'ai oublié mes bonnes manières il faut croire... Je ne vous ai même pas demandé ce que vous faisiez dans la vie!
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Mar 20 Nov 2012, 2:28 pm

Nous avions certainement un point commun. Tous les deux recherchions un endroit calme où passer les prochaines années, un endroit où la vie passait lentement et où il était réellement possible d'en profiter. À vivre trop vite, nous passions à côté de notre vie.
L'homme avait tout à fait raison, il faudrait toutefois s'habituer à ce nouveau mode de vie plus calme. Pour l'instant tout allait bien pour moi, j'attendais avec conviction ce moment où j'allais rechuter, où j'allais avoir besoin de la grande ville, de son métro et de son anonymat. Je m'étais préparée pour passer au travers de cette épreuve, ayant déjà fait une liste des pours et des contres de la vie en banlieue. Lors d'une future crise, si cela m'arrivait, je n'aurais qu'à relire cette liste pour réaliser que j'avais fait le bon choix. «J'ai oublié mes bonnes manières il faut croire... Je ne vous ai même pas demandé ce que vous faisiez dans la vie! » L'homme me sortit de mes rêveries et je lui adressai un sourire sincère. Je doutais qu'il ait déjà entendu parler de mes livres et c'était mieux ainsi. Même s'il me faisait un plaisir de discuter avec les parents qui adoraient mes livres, je n'étais jamais contre un peu d'anonymat. « Je suis auteure. J'écris des livres pour enfants. » Je me levai alors pour aller chercher les pots avec les fleurs roses, les déposant près de l'endroit où je souhaitais les planter, puis revint vers l'homme. « Mais je doute que vous ayez lu de mes ouvrages. » Comme je doutais qu'il ait des enfants, il n'avait aucune raison d'avoir ouvert un de mes livres. Je lui fis tout de même un sourire moqueur, peut-être saurait-il m'impressionner, même si j'en doutais. J'attrapai mes outils au sol et me déplaçai de quelques mètres puis me rassis par terre, prête pour la phase deux de mon jardin. « Et vous ? » demandais-je. « Vous êtes toujours militaire ? »



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Mer 21 Nov 2012, 7:39 pm

Son métier... Trystan avait toujours du mal à en parler. Il avait longtemps pensé que c'éatit une vocation, un art de vivre plutôt qu'un simple métier. Aujourd'hui, il revoyait son jugement. Personne ne devrait vivre cette horreur, pas même volontairement. On ne pouvait pas oublier ce à quoi on assistait: les mises à mort étaient théâtrales, tous ces souvenirs vous hantaient et vous saviez instantanément que vous ne pourriez jamais retrouver cette chaleureuse humanité. Autrefois, Mayfield avait été un enfant solide, protecteur, il avait toujours été prêt à tout pour Leland, pour qu'il subisse tout à sa place. Il avait survécu au laboratoire et cette guerre l'avait brisé. Il n'était pas invincible finalement et le réaliser était difficile pour un homme autrefois si sûr de ses capacités. Elles avaient été un leurre, Trystan avait miroité ce bonheur de sauver des vies innocentes et pourtant, il en avait tué des dizaines pendant ses missions. Alors comment mettre cela derrière soi alors qu'il était encore officiellement un GI? C'était tout bonnement impossible mais il fallait continuer. Donner l'illusion que les bienfaits de l'armée étaient fondés. Il fallait faire rêver le reste du monde. C'était une question de survie de l'humanité et Mayfield en avait conscience contrairement aux civils.
Pris d'un élan de curiosité, Trystan avait voulu savoir ce que faisait Elsie dans la vie. Elle écrivait pour les enfants, métier bien plus noble que le sien. Mayfield lui sourit alors que celle-ci plaisantait sur le fait qu'il ne devait pas connaitre un seul de ses ouvrages. Elle n'avait pas tort bien évidemment mais il appréciait la plaisanterie. Mayfield martyrisait le dernier orchidée de la rangée alors qu'il échangea un sourire avec sa voisine.

Wow, métier hors du commun! Je vous mentirais si je vous avouais avoir lu un de vos livres mais si un jour, j'ai un enfant, je me ferais une joie de lui proposer vos talents à la lecture!

Trystan changea de rangée et écouta la question d'Elsie. Elle lui demanda quelques détails sur sa vie aujourd'hui, après la guerre. Rien à voir avec quelques années auparavant et Mayfield n'avait aucun problème à parler de cela avec un sourire affiché sur ses lèvres.

En effet, même si mes missions n'ont plus rien à voir. Aujourd'hui, c'est surtout de l'approvisionnement et de la surveillance tout au plus mais le calme fait du bien! Et vous, un nouvel opus en préparation?
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Jeu 29 Nov 2012, 12:05 pm

J'étais prête à refaire de merveilleux trou, pour ainsi compléter mon jardin. Je doutais toutefois que nous arriverions à tout faire aujourd'hui... Même si jusqu'à maintenant, tout allait plutôt bien, je sentais déjà la fatigue monter dans mes muscles de bras. J'avais la faim plus grosse que le ventre, je devais l'avouer. Ce n'était pas bien grave, je pourrais mettre les plantes qui resteraient dans le garage et m'occuper du reste durant la semaine... « Wow, métier hors du commun! Je vous mentirais si je vous avouais avoir lu un de vos livres mais si un jour, j'ai un enfant, je me ferais une joie de lui proposer vos talents à la lecture! » Je ne pus m'empêcher de rire à la remarque de l'homme. C'était très gentil de sa part, il me faisait un compliment sans même savoir si mes livres étaient bons. J'espérais qu'il les aimerait si jamais il avait à en lire à un enfant. En me mentionnant cela, toutefois, il venait de m'apprendre quelque chose sur lui, soit qu'il n'avait pas d'enfant. Nous étions dans la même tranche d'âge, j'avais une fille de 16 ans - adoptive, quand même - et lui n'avait pas d'enfant. Nous vivions dans des mondes totalement différents, pourtant le jardinage et la vie en banlieue nous réunissait. « En effet, même si mes missions n'ont plus rien à voir. Aujourd'hui, c'est surtout de l'approvisionnement et de la surveillance tout au plus mais le calme fait du bien! Et vous, un nouvel opus en préparation? » Je secouai la tête, n'ayant pas encore eu le temps de penser à mon prochaine ouvrage. « Pas encore. Bientôt, par contre. Je veux prendre le temps de m'installer et d'apprendre à connaître cette ville avant, je suis certaine qu'elle pourra m'inspirer une histoire. » C'était généralement ces petites choses simples qui me donnaient envie d'écrire, comme d'être aidée par son voisin militaire qui n'avait, lui non plus, aucune connaissance en jardinage. Derrière chaque acte, chaque parole se cachait une valeur, une morale qui valait la peine d'être exprimée et montrée au monde. C'était justement ce que j'essayais de faire avec mes livres, changer le monde, un enfant à la fois. Cela marchait-il ? Parfois. Je recevais très souvent des lettres ou des dessins d'enfant qui avaient lui mes livres, ou donc les parents leur avait lu mes histoires et à chaque fois, cela me rendait très émotive. Il fallait dire, tout de même, qu'à la base, j'étais quelqu'un de très émotive. Un rien pouvait influencer mon humeur, que cela soit positivement comme négativement.
Perdue dans mes pensées, je continuais toutefois à refermer mes trous puis à arroser les plantes. Ayant soudainement très chaud, je m'assis sur mes talons et regardai l'homme qui était tout aussi occupé. « Ouff. Vous prendriez quelque chose à boire ? Je m'en voudrais que vous m'aidiez à cette chaleur sans que je vous offre des rafraichissements ! » Quelle mauvaise hôte/jardinière étais-je ! « Qu'est-ce que je peux bien vous offrir... J'ai de l'eau, de la limonade, des boissons gazeuses. De la bière, peut-être ? » Je ne connaissais pas du tout les goûts de l'homme, mais ce serait à lui de décidai. Je ne savais pas exactement ce que j'avais dans la maison, mais j'étais presque certaine que j'avais tout ce que je venais de dire...



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.


Dernière édition par Elsie J. Anderson le Ven 30 Nov 2012, 10:31 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Ven 30 Nov 2012, 5:45 pm

Si sa vie avait radicalement changé, Trystan n'avait toutefois pas énormément évolué sur le plan personnel et familial. Il avait déjà trente ans et construire une famille ne semblait toujours pas être dans ses plans. Il observait le visage de la jeune femme et il y décelait une certaine fierté, certainement celle d'être mère alors que lui avouait n'avoir aucun enfant à border le soir. Triste réalité mais Mayfield, avec son enfance pour le moins perturbante, ne voulait aucunement faire naître dans ce monde de malheurs un enfant qui devrait subir le mauvais sort comme lui. Pour le moment, il n'y avait aucun véritable manque et malgré son envie de vivre plus intensément qu'auparavant, il s'imaginait avoir encore du temps pour construire ce genre de bonheurs. Il avait encore des fleurs à planter et à faire pousser avant d'envisager des plans sur la comète. Les mains salies, la sueur sur le front, Trystan se sentait plus dans son élément qu'il ne l'avait été ces derniers temps malgré le fait qu'il soit un novice du jardinage.
C'est à l'instant précis où le soldat réalisait tout le bien que lui donnait cette activité pour le moins surprenante qu'Elsie répondit à son interrogation. Ce qui était certain, c'était que sa voisine semblait passionnée par son métier et le pauvre Trystan ne pouvait que l'envier. Il avait laissé de côté son futur pour se fondre à une cause qui n'avait certainement jamais été sienne. Les regrets le prenaient de cours par moments mais il n'y a rien qu'il puisse faire désormais. Seulement continuer ou attendre. Dans tous les cas, il fallait qu'il se nourrisse du bonheur des autres pour apprendre à le vivre lui aussi. Recommandation principale des médecins que Mayfield tentait tant bien que mal d'appliquer au quotidien.

Vous avez raison. Consacrez vous à la construction de votre petit nid douillet avec votre enfant et votre compagnon si vous en avez un. Profiter d'abord et travailler ensuite!

Un autre silence puis l'écrivaine vint l'interrompre, semblant fatiguée de l'effort u'elle venait de fournir. Trystan releva son regard vers elle, un sourire aux lèvres avant de constater l'avancée des travaux. Contre toute attente, ils avaient bien fait évoluer le chantier et c'est avec une pointe de fierté que le jeune soldat écouta les propos de sa voisine. Elle lui proposait une petite pause pour se désaltérer et il fallait avouer qu'après ce long moment à travailler, décompresser ne serait pas de refus.

Oh ce que vous avez m'ira vous savez.. Une limonade très bien, je vous remercie! On a vraiment bien travaillé, pour des novices, je trouve qu'on se débrouille!

Trystan se releva avant de s'épousseter prestement. La vie lui jouait parfois des tours, il croyait devenir fou mais aujourd'hui, dans la simplicité du moment, il se sentait vivre pleinement.
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Lun 03 Déc 2012, 10:57 pm

Faire un peu de travail manuel me sortait considérablement de la routine. Moi qui passais généralement mes journées derrière mon écran d'ordinateur pour essayer de monter une histoire potable, jouer dans mes plates-bandes me faisait un bien considérable. C'était un moyen d'extérioriser toute la pression des derniers jours, de prendre un peu de soleil tout en discutant. Toutefois, rapidement la chaleur commença à taper. «Vous avez raison. Consacrez-vous à la construction de votre petit nid douillet avec votre enfant et votre compagnon si vous en avez un. Profiter d'abord et travailler ensuite! » J'étais tout à fait d'accord avec l'homme ! Toutefois, sans même m'en rendre compte au départ, je me retrouvai à le corriger. « Mère monoparentale. Et ma fille a 16 ans, je l'ai adopté alors qu'elle n'avait que 7 ans. » J'étais certaine de n'avoir aucune raison de lui raconter tout cela, mais autant qu'il le sache maintenant au lieu qu'il l'apprenne plus tard. Et puis, il tomberait bien sur Sophie un jour ou l'autre, non ? Il faudrait pour cela, toutefois, qu'elle accepte de bien vouloir me parler et de revenir à la maison un jour ou l'autre, mais j'avais confiance en elle. Même si, par moment, elle pouvait sembler s'éloigner de moi, elle finissait toujours par revenir. En ce moment, elle était à la bibliothèque, mais une fois qu'elle en aurait marre, elle reviendrait ici et nous pourrions boire un bon thé glacé sur le perron.
Je proposai alors à l'homme quelque chose à boire et il me répondit qu'il prendrait une limonade. Parfait, un verre me disait aussi. Je me levai en même temps que lui et époussetai rapidement mes jeans avant de retirer mes gants de jardinage et de les laisser tomber sur le sol. « Tout à fait ! » répondis-je à l'homme avant de remonter vers la maison pour aller nous chercher quelque chose à boire. « L'air climatisée à l'intérieur ne fera pas de mal non plus. » Déjà installée par les anciens propriétaires, c'était un petit miracle à chaque jour. Une fois à l'intérieur de la maison, je refermai la porte derrière Trystan et me dirigeai vers la cuisine, à l'autre bout du corridor. Il y avait encore de nombreuses boîtes dans le séjour ainsi que quelques-unes dans la cuisine, mais les électros étaient installés, j'avais donc de la limonade froide dans le réfrigérateur. Je sortis le carton ainsi que deux verres et nous servit la limonade. Je lui tendis alors son verre. « Voilà pour vous. » Je m'appuyai sur le comptoir et pris une gorgée de mon verre. C'était réellement délicieux, après cet effort et la chaleur intense à l'extérieur.



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 09 Déc 2012, 2:32 pm

La chaleur étouffante avait eu raison de la motivation des deux voisins. Trystan était déjà bien heureux de ce qu'ils avaient accompli puisque la jardin d'Elsie commençait à prendre forme. Il avait par la même occasion appris à connaitre la jeune femme et cette nouvelle connaissance semblait charmante. Auteure pour enfants, elle lui avoua également avoir adopté une jeune fille quelques années auapravant, elle avait donc désormais une adolescente à gérer. A en juger par le regard qu'elle lança en prononçant ses quelques mots, la vie à la maison ne devait pas toujours être facile avec sa fille. Mayfield ne pouvait pas partager son expérience dans ce domaine, célibataire endurci qu'il était mais il arrivait tout de même à imaginer la situation. Dans tous les cas, Anderson ne semblait pas être bien gênée par son statut de mère célibataire et Evann la trouvait bien courageuse. Il s'était retrouvé déjà bien incapable d'accepter les souhaits de sa femme d'avoir un enfant alors il ne pouvait imaginer élever un enfant seul.
Trystan continuait donc de sourire tout en se relevant pour apprécier la pause qu'ils décidaient de prendre. Finalement, ce n'était pas si désagréable que cela de s'intégrer à une communauté et ne pas se retrouver toute la journée en compagnie d'autres militaires complètement traumatisés par leur histoire bien douloureuse.

Courageuse décision que l'adoption. Vous deviez être assez jeune en plus de cela! Cela ne doit pas toujours être facile j'imagine, surtout avec une adolescente à la maison!

Puis, les deux jeunes gens pénétrèrent dans la demeure d'Elsie. Moins de chaleur, l'air était plus respirable et la pause faisait un bien fou. Il écouta les commentaires de sa voisine avec un sourire avant de prendre le verre qu'elle lui tendait. Les deux jeunes gens profitèrent alors du repos gracieusement offerts. Trystan était heureux, étrangement heureux par le simple fait qu'il était en vie et qu'il avait l'occasion de profiter de moments simples et pourtant plaisants. Il regarda Elsie avant d'enchaîner.

Je vous remercie. Je pense que vu notre état de fatigue, on ne reprendra pas aujourd'hui.. Mais il faudra qu'on remette cela absolument! Ce jardin doit être parfait!
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 09 Déc 2012, 4:53 pm

J'avais tellement eu à m'expliquer quant à l'adoption de Sophie que maintenant, ce n'était plus un problème d'en parler. Certes, j'étais très jeune quand je l'avais prise avec moi, mais j'avais eu besoin d'elle, comme elle de moi. Quelque chose m'avait obligé à m'occuper d'elle, sans réellement savoir quoi. Un lien s'était créé et la première nuit qu'elle avait passée chez moi, je n'avais pas réussi à dormir. J'avais passé mon temps à son chevet, à m'assurer qu'elle ne faisait pas de cauchemars ou qu'elle ne se réveille pas en panique. Elle était rapidement devenue ma propre fille et nous avions été, pendant longtemps, inséparable. Mais ces dernières années avaient été plus difficile, c'était donc une des raisons de mon déménagement. Je voulais essayer de reprendre ma relation avec Sophie ici, où il n'y aurait plus autant d'interférence que dans une grande ville. « J'étais jeune, en effet, mais mon père m'a élevée toute seule, alors je n'ai jamais vu la vie de mère célibataire comme quelque chose de bien difficile. Si mon père a réussi à s'occuper de moi sans problèmes majeurs, je me suis dit que je pouvais faire la même chose avec Sophie. » Une fois à l'intérieur, je donnai son verre à Trystan et m'appuyai sur le comptoir. Il faisait réellement chaud à l'extérieur et une fois à l'air climatisée, je n'avais plus réellement envie d'y retourner. Mais de toute façon, nous avions assez bien avancé, j'allais pouvoir continuer demain. Ou même dans deux jours, selon ma motivation. « Je vous remercie. Je pense que vu notre état de fatigue, on ne reprendra pas aujourd'hui.. Mais il faudra qu'on remette cela absolument! Ce jardin doit être parfait! » Je ne pus m'empêcher de sourire à l'homme. « C'était justement ce à quoi je pensais. Par contre, vous n'êtes vraiment pas obligé de m'aider à terminer mon jardin. Vous m'avez déjà donné un bon coup de main, vous devez certainement avoir mieux à faire que de planter des fleurs chez votre voisine, non ? » Je ne voulais surtout pas qu'il se sente obligé de revenir s'il avait mieux à faire, de toute façon je pouvais certainement me débrouiller toute seule, j'y étais habituée. Certes, il était plaisant d'avoir un peu de compagnie et une paire de main de plus, mais je voulais en premier lieux qu'il se sente libre de faire autre chose si l'envie n'y était plus, dans quelques jours.



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Ven 14 Déc 2012, 9:17 am

L'enfance avait ses joies et surtout ses malheurs. Ce qui est certain, c'est bien que ce qui vous arrive avant vos dix premières années définit ce que vous serez toute votre vie sans que vous ne le réalisiez. Dans le cas de Trystan, ces malheurs à répétition lui ont collé à la peau pendant toutes ces années et aujourd'hui, il semblait continuer dans la fatalité, comme s'il avait mérité tout cela. Il n'avait jamais été un enfant mauvais: au contraire, courageux, un brin téméraire mais surtout protecteur, ce n'était certainement pas son destin de subir les sévices de ce malfrat de laborantin. Même s'il tentait de ne plus y penser aujourd'hui, la nuit, c’était une autre histoire. Son subconscient en était traumatisée et l'enfant qu'il était reste toujours ancré en lui. Dans le cas d'Elsie, c'était différent, elle avait vécu dans une famille monoparentale et s'était servie de ce fait comme une force, pas comme une faiblesse. Son éducation lui avait permis d'être responsable et de s'occuper de sa fille alors qu'elle était assez jeune. Elle était en quelque sorte un exemple pour Mayfield, qui était bien incapable d'opérer de la même manière que sa voisine, malgré les années qui passaient.
Trystan lui lança donc un sourire, son courage l'animait et il espérait qu'il pourrait devenir un peu plus comme elle dans les temps à venir.

Belle leçon que vous m'apportez, je ne pense pas être capable d'en faire autant, pas pour le moment en tout cas.

Un nouveau sourire vint se poser sur ses lèvres alors que la jeune femme s'inquiétait de le voir revenir s'occuper du jardin. Non, il n'avait pas réellement mieux à faire et le jardinage l'avait détendu plus qu'il ne l'aurait cru alors il reviendrait ça c'était certain. Il regarda Elsie avant de lui répondre.

Je vous assure que c'est un plaisir, n'hésitez pas à passer à la maison pour m'indiquer quand vous continuez le chantier surtout! Il est tard, je devrais certainement vous laisser! Vous êtes la bienvenue quand vous voulez surtout!
Revenir en haut Aller en bas

bachelor

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elsie J. Anderson

J'ai : 24 ans. Secrets : 633
Temps de jeu : Première
Anniversaire : 03/11/1993
Déménagement : 01/11/2012
Âge : 31 ans
État civil : Célibataire
Emploi : Écrivaine célèbre de livres pour enfant
Adresse : 2109 Orchid Street
Avatar : Stana Katic

(c) Tumblr




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Dim 16 Déc 2012, 2:41 pm

Je m'étais toujours débrouillée par moi-même et je comptais continuer ainsi, mais j'appréciais le coup de main que Trystan m'avait donné. Durant mon adolescence, ce genre de comportement envers moi m'aurait fait péter un câble. J'aurais passé mon temps chez Trystan, à espérer qu'il revienne chez moi, à mettre mon propre bonheur dans ses mains à lui. Mais j'avais vieillit depuis, j'avais pris de la maturité et je savais m'occuper de mon propre bonheur, je n'avais plus à le mettre sur les épaules des autres, ce qui était tout qu'un progrès. L'homme me sortit de mes pensées lorsqu'il me répondit à propos de Sophie. « Belle leçon que vous m'apportez, je ne pense pas être capable d'en faire autant, pas pour le moment en tout cas. » J'avais rencontré de nombreuses personnes qui n'avaient pas compris mon geste ou qui seraient incapable de faire le même, mais je ne pouvais leur en vouloir. Ils n'avaient pas le même bagage derrière eux que moi, chacun avait ses étapes en temps et lieux. Sophie était arrivée très tôt dans ma vie, pour une raison que seul l'univers connaissait, mais il y avait une raison. J'étais heureuse de l'avoir dans ma vie, même si dernièrement, elle m'en voulait.
J'expliquai ensuite à l'homme qu'il n'avait pas à se sentir obligé de venir m'aider, mais il me répondit que cela ne le dérangeait nullement et je pus lire dans ses yeux qu'il disait la vérité. Cela semblait lui faire autant de bien qu'à moi. Il avait évidemment ses raisons, mais ne poussai pas pour les connaître. Tout le monde avait ses secrets, non ?
« Je vous assure que c'est un plaisir, n'hésitez pas à passer à la maison pour m'indiquer quand vous continuez le chantier surtout! Il est tard, je devrais certainement vous laisser! Vous êtes la bienvenue quand vous voulez surtout! » Je terminai mon verre de limonade et le déposai sur le comptoire. Alors que j'allais répondre à l'homme, la porte de la maison s'ouvrit et claqua quelques secondes plus tard. De la cuisine, j'aperçu une chevelure blonde se diriger vers le salon et disparaître de mon champs de vision. « Oui, bien sûr. Merci beaucoup. » répondis-je à l'homme. Ne m'ayant ni trouvé dans le salon ni dans la salle à manger, voilà que Sophie débarquait dans la cuisine. Elle avait son sac en bandoulière sur l'épaule, avec des livres à l'intérieur puisqu'elle revenait de la bibliothèque. Sa bouche s'ouvrit en un O ahuri alors qu'elle aperçut Trystan. L'homme n'était certes pas déplaisant à regarder, mais elle pouvait tout de même se garder une petite gêne. Je me dirigeai vers elle et la prit par les épaules. « Trystan, je vous présente ma fille, Sophie. » Mon regard se tourna alors vers la jeune femme, qui semblait ne rien comprendre à la situation. « Sophie, Trystan est notre voisin, il m'a donné un coup de main avec le jardin. » Le rouge monta aux joues de Sophie, ce fut évident. « Enchantée, hum... Je vais, hum... » Sur ce, l'adolescente prit le corridor central et l'on entendit ses pas monter au deuxième étage puis la porte de sa chambre se refermer. Je ne pus m'empêcher de rire devant cette apparition qu'elle venait de faire, puis reconduit Trystan à la porte. « Merci encore pour le coup de main, si jamais je peux vous rendre la pareille, n'hésitez pas à venir cogner ! » dis-je à l'homme, lui offrant un sourire sincère.



∞ elsie.
believing in even the possibility of a happy
ending is a very powerful thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Invité




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Lun 17 Déc 2012, 5:56 pm

Une bonne journée qui s'achevait et la fatigue commençait à se faire sentir dans les muscles de Trystan. Il n'était plus aussi endurant qu'avant, il avait abandonné l'entraînement militaire et il en ressentait les effets, d'autant plus que la trentaine avait frappé. Au moins, le jardinage l'avait revigoré et lui avait permis d'apprendre à connaître sa toue nouvelle voisine. Il apprenait réellement à être sociable, à s'ouvrir aux gens, chose qu'il ne faisait jamais jusqu'à il y a peu. Les recommandations des médecins -aussi stupides soient elles selon lui étaient suivies à la lettre, magie de la volonté de l'homme de vouloir changer. Pas seulement pour lui mais pour Leland et tous ses regrets qu'il emportait avec lui quotidiennement, fardeau de folie qui l'empêchait de respirer pleinement. Réapprendre à vivre, à sourire, à vivre dans l'instant sans revenir sans cesse en arrière, sans remettre en question chaque parole prononcée, chaque action effectuée, un gros pas en avant qui porterait peut être leurs fruits dans quelques temps.
Pour le moment, Mayfield ne comptait pas abuser de l'hospitalité d'Elsie, qui était certainement elle aussi harassée d'une journée pareille.Il s'apprêtait donc à prendre congé, en prenant évidemment le soin de remercier la jeune femme pour sa gentillesse et ce moment. Avant qu'il ne puisse prendre la direction de la porte d'entrée, la fille de son hôte débarqua en trombe dans la cuisine, tout de suite embarrassée de se retrouver face à cet inconnu. L'adolescence, cette période où on a l'impression que tout est impossible, que l'on est de trop dans ce monde, Trystan l'avait vécu différemment que le commun des mortels et de ce fait ne pouvait pas bien comprendre les intentions de Sophie à son encontre. De toute manière, il n'eut même pas le temps de tendre la main vers elle pour la saluer qu'elle était déjà enfermée dans sa chambre. Il regarda Elsie avec un sourire, un peu gêné de la situation. Puis, ils se dirigèrent tous deux vers la porte, sans parler de tout cela. Trystan tendit la main à sa voisine, en guise de salut.

C'est moi qui vous remercie pour cette journée! Je n'hésiterais pas alors à venir frapper à votre porte si besoin! Je vous souhaite une bonne soirée et vous dire bonjour à votre fille de ma part, je n'ai pas eu le temps de le faire moi même!

Il sourit légèrement puis prit congé de la jeune femme, satisfait de ce qui s'était déroulé aujourd'hui. Il avait l'impression d'avancer, enfin...

THE END.
Revenir en haut Aller en bas

complex

avatar

WELCOME TO AZALEA VALLEY
Elliott J. Peterson

J'ai : 21 ans. Secrets : 516
Temps de jeu : Troisième
Anniversaire : 21/07/1996
Déménagement : 03/11/2012
Âge : 18 ans
État civil : Compliqué
Emploi : Étudiante en design
Adresse : 2014, Gardenia Street
Avatar : Charlotte Free






MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan Lun 17 Déc 2012, 6:19 pm

SUJET VERROUILLÉ


J'écris en crismon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



WELCOME TO AZALEA VALLEY
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan

Revenir en haut Aller en bas
 

l'apparence extérieur compte pour plus qu'on le pense. ― pv trystan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» *Secteur ADJ47, extérieur de la muraille, haute sécurité*
» Un compte pour deux persos ?
» Il paraît que je suis trop fragile pour affronter le monde extérieur ... | Pv. Orphée
» Direction pôle Nord (PV Shinzô)
» QUIDDITCH : le VRAI match qui compte pour du beurre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dirty Laundry :: Visite d'Azalea Valley :: Orchid Street :: 2109 √-